• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Haute-Garonne : les radars dégradés remis peu à peu en service

Près de 60% des radars fixes ont été dégradés depuis le début du mouvement des gilets jaunes selon le Ministère de l'intérieur. Leur remise en service commence peu à peu autour de Toulouse. Des gilets jaunes appellent déjà à de nouvelles dégradations. / © Delphine Gérard/ F3 Occitanie
Près de 60% des radars fixes ont été dégradés depuis le début du mouvement des gilets jaunes selon le Ministère de l'intérieur. Leur remise en service commence peu à peu autour de Toulouse. Des gilets jaunes appellent déjà à de nouvelles dégradations. / © Delphine Gérard/ F3 Occitanie

Près de 60% des radars fixes ont été dégradés depuis le début du mouvement des gilets jaunes selon le Ministère de l'intérieur. Leur remise en service commence peu à peu autour de Toulouse. Des gilets jaunes appellent déjà à de nouvelles dégradations.

Par Delphine Gerard

Certaines bâches sont encore en place...D'autres sont partiellement enlevées. Les radars de la rocade de Toulouse ont pour certains été remis en service. 
Sur les réseaux sociaux, les internautes en parlent déjà, des appels au rebâchage se multiplient : "Ils annoncent une vague de froid, ne faudrait-il pas les couvrir ???" "Bon ben au boulot", pouvait-t-on lire sur Facebook. 

Jeudi, le ministre de l'intérieur Christophe Castaner a annoncé que "près de 60% des radars aujourd'hui ont été neutralisés, attaqués, détruits".
La Préfecture de Haute-Garonne, elle, ne communique pas ses chiffres départementaux. Les seules données disponibles concerne le montant des réparations. Un tag ou une vitre brisée coûtent 500 euros et une semaine de travaux. Une destruction de cabine et un remplacement se soldent par une facture allant de 60 à 200 000 euros. 

En Haute-Garonne, on dénombre une trentaine de radars fixes. Les association de prévention routière s'inquiétaient il y a quelques semaines de la neutralisation des radars.

Le reportage de Christophe Neidhardt et Virginie Gasnier
 
Haute-Garonne : les radars dégradés remis peu à peu en service

A lire aussi

Sur le même sujet

Procès viande de cheval: Maître Vey avocat Jacques Poujol

Les + Lus