• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Non, ce n'était pas un renard mais des oiseaux, qui ont été happés par le réacteur d'un avion à Toulouse

Un avion Air France a fait demi-tour ce matin à Blagnac, à cause d'oiseaux. / © Maxppp / Xavier De Fenoyl
Un avion Air France a fait demi-tour ce matin à Blagnac, à cause d'oiseaux. / © Maxppp / Xavier De Fenoyl

Un avion au départ de l'aéroport de Toulouse Blagnac n'a pas pu terminer son vol ce mercredi à 9 heures, à cause d'oiseaux happés par le réacteur. Le pilote pensait à un renard... Il s'agit en fait d'un groupe d'oiseaux. 

Par Karen Cassuto

Il est 9 heures ce mercredi 12 juin quand un airbus A321 de la compagnie AirFrance s'apprête à décoller de l'aéroport de Toulouse Blagnac, en destination de Paris Orly.
 


L'avion décolle puis le pilote aperçoit "quelque chose de marron" qui est alors happée par l'un des réacteurs. Pour lui, c'est un renard... mais Air France confirme à France 3 qu'il s'agit en fait d'un groupe d'oiseaux. 

Un phénomène de pompage s'opère dans le moteur. Au bout de quarante minutes de vol, le pilote applique la procédure en vigueur : retourner à l'aéroport de Toulouse Blagnac.

Les oiseaux ont été complètement happés par le réacteur de l'avion. Les passagers, eux, ont pris d'autres vols, ou annulé leur voyage. 

De nombreuses plateformes aéroportuaires dressent des rapaces à chasser les oiseaux afin d'éviter les collisions et les accidents qui pourraient découler de ce type d'évènement, plutôt f'réquent. 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Mobilisation à l'hôpital de Montpellier et Narbonne

Les + Lus