Jauge à 5000 places, « non la direction du Stade Toulousain ne sacrifie pas ses abonnés au profit de ses partenaires »

Très remontée ce matin contre de nombreux articles parus dans la presse aujourd’hui, la direction du Stade Toulousain a tenu à s’expliquer pour mettre fin à la polémique et " rétablir la vérité". Elle affirme ne pas défavoriser ses abonnés au profit de ses partenaires.
 
Coronavirus : la jauge du stade Ernest Wallon limitée à 5000 places
Coronavirus : la jauge du stade Ernest Wallon limitée à 5000 places © R.Guillon/FTV

Ce matin, la direction du Stade Toulousain s’est expliquée pour mettre fin à toute polémique concernant la répartition des places abonnés et partenaires pour la réception du Stade Rochelais, ce samedi 12 septembre.
Elle l’a martelé tout ce matin à nos équipes présentes sur place pour assister à l'entrainement des joueurs :  "non le Stade Toulousain ne sacrifie pas ses abonnés au profit de ses partenaires".

En temps normal la jauge au stade Ernest Wallon est de 19 000 places maximum. Avec la crise du covid-19 la préfecture a limité et fixé le nombre de places à 5000. Le président du Stade Toulousain, Didier Lacroix, n’a pas obtenu de dérogation pour augmenter la jauge de spectateurs et n’a pas caché les difficultés économiques que rencontre le club face à cette crise sanitaire.

"Pour ne créer aucune frustration et éviter le tirage au sort, le club a envoyé un formulaire d’inscription à ses abonnés", dans le but de connaître le nombre de personnes souhaitant assister à la rencontre entre le Stade Toulousain et le Stade Rochelais ce samedi 14 septembre.
Parallèlement la direction explique aussi avoir sondé ses partenaires détenteurs de places "afin qu’ils consentent à un effort équitable à celui des abonnés".

Aujourd'hui la  direction a tenu à clarifier la transparence du club :

A ce jour, 900 abonnés sur 4125 ont volontairement cédé leur place pour la rencontre et les partenaires ont délibérément abandonné 900 places pour atteindre une équité parfaite . 


Le président Didier Lacroix dément fermement les informations parues dans la presse aujourd’hui et tient à rétablir la vérité via ce communiqué :
 

Dans ce communiqué il est aussi précisé "qu'aucun abonnement n'a été prélevè, à l'exception des CE".

Des supporters frustrés mais compréhensifs

C’est en tout cas le sentiment qui primait ce matin chez les supporters rencontrés lors de l’entrainement du Stade Toulousain. Les membres de l’Amicale des supporters du Stade Toulousain ont exprimé tout leur désarroi et leur frustration mais disent comprendre la mesure prise par le club dans ce contexte de crise sanitaire et économique. Ils auraient espéré obtenir une jauge supérieure à 5000 spectateurs, en respectant les mesures sanitaires imposées mais reconnaissent "que le club est autant victime qu’eux".

Inquiétudes pour la suite

La direction n’a pas caché son inquiétude concernant les rencontres à venir à domicile. Concernant le match Toulouse contre Toulon mais aussi pour le quart de finale en Top 14. En quart de finale, toutes les places ont été vendues et personne ne sait aujourd’hui si la préfecture donnera une autorisation pour augmenter la jauge fixée à 5000 places sur les 19 000 que compte le stade.
Pour apporter des précisions sur ces prochaines rencontres, la direction du Stade Toulousain organise demain mercredi 9 septembre, une conférence de presse à 14h 30.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société stade toulousain rugby sport