Le “match” Toulouse-Bordeaux : laquelle des deux villes est la meilleure ?

A l'occasion du double derby de la Garonne en foot et en rugby en cette fin de semaine, nous avons fait le comparatif entre les deux villes. Découvrez qui a gagné. 

Par Fabrice Valery

La rencontre de Ligue 1 de samedi 12 mars entre le TFC et les Girondins de Bordeaux et celle de vendredi entre le Stade-Toulouse et l'Union Bègles-Bordeaux sont pour nous l'occasion de comparer les deux villes, dont la rivalité (amicale, ou pas) depuis des années alimente la chronique. Les deux cousines, qui partagent la Garonne et pas mal d'autres points en commun, ont aussi beaucoup de différences. Nous avons fait "le match", avec 10 arguments. C'est parti.

1) La population

Mathématiquement, si l'on se fie aux chiffres de l'Insee, il n'y a pas photo. Toulouse compte (en 2012) 453 317 habitants intra-muros, contre 241 287 à Bordeaux. Toulouse est la quatrième ville de France, Bordeaux la neuvième. Avantage Toulouse.

2) Le football

Ce n'est pas à l'avantage de Toulouse. Le TFC est actuellement 19ème de Ligue 1 et relégable, quand Bordeaux, qui réalise une saison moyenne est 12ème. Les Girondins sont aussi plus titrés (9 titres de champions de France, dont le dernier en 2009). Avantage Bordeaux.

3) Le rugby

Côté rugby, évidemment, Toulouse s'impose. Même si l'Union Bordeaux-Bègles est juste devant le Stade Toulousain au classement du Top 14, les 19 titres nationaux et 4 coupes d'Europe des Toulousains écrasent tout. Avantage Toulouse

4) Le maire 

Alain Juppé et Jean-Luc Moudenc en 2014 / © MaxPPP
Alain Juppé et Jean-Luc Moudenc en 2014 / © MaxPPP
Alain Juppé et Jean-Luc Moudenc sont de la même famille politique. Mais l'un a été premier ministre, sera candidat à la primaire de la droite et du centre en 2016 et espère être le prochain président de la République. L'autre est inconnu au niveau national et sauf erreur de notre part, ne vise pas, immédiatement, un destin national. Avantage Bordeaux.

5) Le patrimoine

Le centre de Bordeaux a été classé au patrimoine mondial de l'Unesco en 2007. Toulouse vise la même chose à un horizon d'une dizaine d'années. Avantage Bordeaux.

6) La gastronomie

Bordeaux, la bourgeoise, peut s'ennorgueillir d'avoir de grandes tables (très étoilées et donc très coûteuses). Toulouse, plus populaire et plus gourmande, est au coeur d'une région de foie gras, roquefort, cassoulet, mondialement connus. Avantage Toulouse.

7) Le vin

OK, on ne va pas parler des Fronton et autres voisins tarnais de Gaillac, malgré de beaux efforts. Le Bordeaux domine le monde oenologique, à des prix qui le réservent souvent à une clientèle aisée et étrangère. Avantage Bordeaux.

8) La modestie

Orgueilleux, les Bordelais sont hors-compétition dans cette catégorie. "Plus belle ville du monde", "destination préférée des Chinois, des Malgaches, des Japonais ou des Pigmées", etc. Le nombrilisme des Bordelais n'est plus une légende. Avantage Toulouse.

9) L'économie

© Airbus
© Airbus
Capitale européenne de l'aéronautique avec Airbus, ATR ou encore une myriade de sous-traitants, Toulouse montre les muscles. La région est aussi la plus dynamique en matière économique et la plus attractive pour les salariés. Avantage Toulouse.

10) L'histoire

Fiers de leur ville, bombant le torse, les Bordelais oublient souvent, ou font mine d'oublier, que la richesse de leur ville et son développement se sont opérés, jusqu'au 19ème siècle grâce à la traite négrière. Une tâche indélébile à laquelle Toulouse oppose sa tradition d'accueil et son ouverture, aux réfugiés espagnols, à l'immigration d'Afrique du Nord. Avantage Toulouse.

Résultat : 

Victoire de Toulouse 6 à 4. Un résultat qui arrangerait bien les affaires du TFC samedi soir.

Sur le même sujet

Les + Lus