Mort de Sylvain Augier : les hommages au "Tintin reporter" de "La carte aux trésors" et "Faut pas rêver" se multiplient

Dans les années 1990-2000, c'était l'un des animateurs les plus populaires du PAF (paysage audiovisuel français) comme on disait à l'époque. Sylvain Augier est mort le 16 mars 2024 à l'âge de 68 ans. On l'a appris seulement mardi par sa famille. Ecrivain, féru de sport automobile et d'aventure, le public retiendra son large sourire.

Une voix posée et enthousiaste, un large sourire illuminant son front dégarni, tout le monde se souvient du visage de Sylvain Augier, l'un des animateurs les plus populaires de la télévision des années 1990-2000. Sa fille a annoncé son décès le mardi 19 mars 2024 à l'âge de 68 ans.

"Faut pas rêver" et "La carte aux trésors"

Né à Toulouse en 1955, Sylvain Augier commence sa carrière en 1979 sur la radio publique France Inter. Il restera fidèle une bonne partie de sa carrière au service public audiovisuel même s'il a aussi animé des émissions sur Sud Radio.

Issu d'une famille bourgeoise, cousin de par sa mère de l'homme d'affaires Matthieu Pigasse, le grand public le découvre en 1990 avec l'émission "Faut pas rêver", sur France 3 qu'il animera jusqu'en 1999. L'émission produite par Georges Pernoud ("Thalassa") rencontre le succès et son animateur devient l'une des figures les plus appréciées du PAF. Les vendredis soir de France 3 sont d'ailleurs occupés par "Thalassa" puis "Faut pas rêver" juste après. Il a remporté 2 "Sept d'or" en 1997.

Puis, les téléspectateurs le suivent pour "La Carte aux trésors", de 1996 à 2005. Une émission là aussi très populaire où il guide les candidats depuis son hélicoptère, toujours avec un large sourire et beaucoup d'encouragements. Un temps arrêtée, l'émission fait son retour en 2018, avec Cyril Féraud pour le remplacer. Il n'a pas manqué de lui rendre hommage. 

Nathalie Simon qui l'a accompagné également dans ces aventures télés, a également réagi. Elle rend hommage à cet ancien journaliste qu'elle qualifie de "Tintin Reporter, toujours blagueur".

La présidente de France Télévisions, Delphine Ernotte a aussi réagi.

De l'aventure et des fragilités

Sylvain Augier avait grandi à Forgues (Haute-Garonne).

L'ancien journaliste était un passionné d'hélicoptère, des sports mécaniques, même de l'extrême. En 1988, à 33 ans, il avait eu un grave accident de parapente dans les Hautes-Pyrénées, entraînant une amputation d'un pied.

Très connu du grand public à la télévision ou dans de nombreuses émissions de radio (France Inter, Sud Radio, Radio Classique...),Sylvain Augier luttait contre une maladie mentale : la bipolarité. Il s'était confié dans des livres comme "L'instant où tout a basculé", publié en 2008, et plus récemment "Je reviens de loin" (2023). 

En octobre dernier, il était revenu sur sa maladie dans l'émission "Ça commence aujourd'hui de Faustine Bollaert. "C'était en 1990, le départ de la Route du Rhum (...) C'était la fête et d'un seul coup, je suis devenu un peu fou. J'ai dépensé tout l'argent que j'avais. J'avais loué des avions privés pour emmener des copains voir les îles en attendant l'arrivée de Florence Arthaud, je ne savais pas encore qu'elle allait être victorieuse, j'ai loué des catamarans de croisière, je m'étais acheté une suite dans un hôtel dont je n'avais absolument pas besoin, je dormais deux heures par nuit, je parlais à qui voulait l'entendre et je parlais très vite avec beaucoup d'idées différentes, ç'a été une semaine à part dans mon cursus", a-t-il raconté. 

Touché par la dépression, il avait fait une tentative de suicide à 55 ans. "J'aurais bien voulu terminer mon livre en vous disant que j'avais pu vaincre la maladie, mais cette maladie est immortelle. Elle ne prendra fin qu'avant ma vie", écrivait-il, en disant ne pouvoir que "souhaiter parvenir à lui tenir la bride".

Il masquait ses failles de manière pudique par de larges sourires, ne laissant rien paraître à l'antenne. Sa disparition brutale à l'âge de 68 ans marque les nouvelles générations, comme Romain Ambro de France Bleu Paris.

Même nostalgie pour Paul Larrouturou journaliste à TF1.

Les éditions Télémaque (Paris) qui venaient de publier son livre "Je reviens de loin" ont précisé dans un communiqué que Sylvain Augier projetait l’écriture d’un recueil sur le bonheur à partir d’une centaine de citations, choisies par lui au fil du temps".

Après son retrait des médias, Sylvain Augier réside à Lecques, près de Sommières dans le Gard. C'est dans sa maison qu'il meurt soudainement suite à un malaise.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité