Natation : Léon Marchand bat un record du monde et s'empare de son troisième titre de champion du monde

Aux championnats du monde de Fukuoka (Japon), le nageur toulousain a assommé la concurrence pour battre le record du monde et s'emparer du titre mondial sur le 400 mètres quatre nages.

Il était déjà sur le toit du monde, mais il a grimpé d'un nouvel étage. Au terme d'une course stratosphérique, le nageur toulousain, Léon Marchand a battu le record du monde du 400 mètres quatre nages, dimanche 23 juillet à Fukuoka (Japon). 

Il s'empare de son troisième titre mondial après les deux premiers acquis l'an dernier, à Budapest (Hongrie). "C'était incroyable, et le meilleur est à venir" a-t-il commenté au micro de Fance 4. Avant de poser avec un panneau affichant le record du monde.

Un record vieux de 15 ans

En 4.02.50, le dauphin du TOEC a effacé des tablettes la légende de la natation, Michael Phelps, précédent recordman du monde de la discipline, en 2008. Présent à Fukuoka, ce dernier s'est levé pour applaudir son successeur.

Puis, dans un second temps, c'est lui-même qui a remis la médaille d'or au Toulousain, sur le podium. D'abord avec un grand sourire, le visage du jeune homme de 21 ans s'est un peu refermé, comme pour laisser place à l'émotion, pendant la marseillaise. À la fin de l'hymne national, il a serré les deux poings en regardant ses proches.

"Les plus belles années de notre club"

Tous n'étaient pas présents au Japon dans les tribunes, et c'est depuis la France que Vincent Gardeau, le Président des dauphins du TOEC a suivi la finale. Il y a quelques semaines, c'est dans son club formateur que le champion s'était préparé, sous les yeux de son président.

"Je pensais qu'il serait sur le podium, qu'il avait même de fortes chances de gagner. Mais dans le sport, rien n'est écrit à l'avance et tout est possible. Ça a été un grand bonheur de le voir se détacher en brasse, il avait face à lui un bon américain, rejoue-t-il, quelques minutes seulement après la course. Ça a été plein d'émotions de voir Phelps donner la médaille à Léon. Tout le monde sait qui il est, et un peu faire un parallèle entre ces deux grands champions, pleins d'humilité".

La moisson de titres de Léon Marchand, c'est aussi une récompense pour son club. Avec lui, ce sont également cinq autres dauphins présents dans la délégation française. "Cela fait partie des plus belles années de l'histoire de notre grand club" se réjouit Vincent Gardeau.

Une nouvelle médaille dans les prochains jours ? 

Dans les prochains jours, le néo recordman du monde sera de retour dans l'eau pour le 200 mètres 4 nages. L'occasion, peut-être de garnir encore un peu plus son armoire à trophées, à un an tout pile des Jeux Olympiques de Paris 2024. 

L'actualité "Vos rendez-vous" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité