Pollutions aux perfluorés ou aux pesticides. La qualité de l'eau du robinet n'est pas bonne, et dans votre commune ?

L'ARS Occitanie est trés inquiète. Dans un mail interne révélé le 18 octobre par le Canard enchaîné, le directeur de l'Agence régionale d'Occitanie conseille l'usager de boire de l'eau en bouteille plutôt que de l'eau du robinet en raison des perfluorés. C'est l'une des sources de pollution, il en existe d'autres, notamment les pesticides. Résultat dans votre commune.

Ces dernières semaines, l'inquiétude grandit autour de la qualité de l'eau. Eau qui se fait de plus en plus rare en raison du changement climatique et des épisodes de sécheresses qu'il génère.

Les pesticides en cause

En juin dernier, nous évoquions un problème spécifique à Ossun, dans les Hautes-Pyrénées, où l'eau potable a été contaminée par des pesticides provenant des champs de maïs environnants.
En 2018, l'association France Nature Environnement a tiré la sonnette d'alarme en raison de niveaux de nitrates élevés dans les nappes phréatiques, qui dépassaient les normes recommandées.

Cette situation n'est pas isolée dans la région, car la majeure partie de la population en France, en particulier en Occitanie, est confrontée à de l'eau contaminée par des pesticides, comme illustré sur une carte qui révèle que près de 20% des Français boivent de l'eau polluée par ces substances, à l'exception de la Lozère, où l'eau est propre et saine.

Les perfluorés tout aussi dangereux

Une inquiétude grandissante concernant les perfluorés (PFAS) ou métabolites que l'on trouve en grande quantité dans l'eau du robinet en Occitanie. 

Et si l'eau n'était plus considérée comme potable, mais simplement comme consommable ? Cette interrogation fait suite à la réception d'un mail inhabituel, envoyé le 23 septembre dernier par Didier Jaffre, le directeur de l'Agence régionale de santé (ARS) Occitanie, à ses collaborateurs. Dans ce courrier, il aborde un sujet préoccupant sur la présence généralisée de substances appelées PFAS (substances poly ou perfluoroalkylées) et de leurs métabolites dans l'eau.

A lire : Pollution aux perfluorés. L'eau du robinet contaminée de manière massive, "Il faut privilégier l’eau en bouteille" s'inquiète l'ARS

Cette situation est considérée comme alarmante, d'autant plus que la contamination de l'eau est devenue un problème de plus en plus fréquent dans la région. Précisant que l'eau ne devrait plus être bue, mais uniquement utilisée à d'autres fins tout en encourageant l'utilisation d'eau en bouteille.

Alors comment s'assurer de la qualité de l'eau qui sort du robinet. Un outil permet de le vérifier commune par commune. En tapant le nom de votre commune, vous trouverez les résultats de prélèvements réalisés entre janvier 2022 et mars 2023, qui vous renseignent sur l’éventuel dépassement des limites de qualité. 

La qualité de l'eau est une question qui va devenir majeure dans les prochaines années. Avec le réchauffement climatique, les épisodes de pluie seront de plus en plus capricieux. Trop rares, ou trop intenses. Cela va inévitablement impacter nos modes de vie et l'utilisation que nous faisons de l'eau.