Cet article date de plus de 4 ans

Privatisation de l'aéroport de Toulouse-Blagnac : recours examiné lundi 27 février

Le tribunal administratif de Paris examine lundi 27 février le recours pour excès de pouvoir, dans le cadre de la privatisation de l'aéroport de Toulouse-Blagnac. 
C'est un nouvel épisode judiciaire dans l'affaire de la privatisation de l'aéroport de Toulouse-Blagnac.

Lundi 27 février 2017, le tribunal administratif de Paris examinera le recours pour excès de pouvoir, déposé par maître Christophe Léguevaques et le collectif unitaire contre la privatisation de l'aéroport.

Pour ces parties, "la santé, la sécurité et l'environnement des riverains de l'aéroport" ont été négligés dans la processus de privatisation. 
Un manque de transparence est reproché aux actionnaires et les attaquants demandent la publication du pacte secret qui lierait, selon eux, l'Etat au repreneur chinois Casil. 

L'affaire sera mise en délibéré, pour un rendu dans le courant du mois de mars, selon les avocats. 


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vente de l'aéroport toulouse-blagnac économie transports transports aériens