Le PS remporte la législative partielle en Haute-Garonne avec plus de 70 % des voix face à LREM

© MaxPPP
© MaxPPP

Joël Aviragnet (PS) va retrouver son siège de député de la 8ème circonscription de la Haute-Garonne. Il a remporté ce dimanche soir le second tour de la législative partielle face au candidat de la République en Marche Michel Montsarrat avec plus de 70 % des voix.

Par F. Valéry / L. Dubois

Le PS conserve sa dernière circonscription dans le département de la Haute-Garonne. Ce dimanche, Joël Aviragnet (PS) a largement remporté l'élection partielle sur la 8ème circonscription face à son adversaire Michel Montsarrat (LREM).

Joël Aviragnet remporte 70,31 % des voix contre 29,69 % à Michel Monsarrat.

La participation s'est légèrement redressée par rapport au 1er tour du dimanche 11 mars. Cette mobilisation a visiblement profité à Joël Aviragnet. Les score du candidat En Marche sont, selon un membre de son équipe, "mauvais partout sauf à Luchon".

Les deux hommes s'étaient déjà affrontés en juin 2017 et Joël Aviragnet l'avait déjà emporté mais son élection avait finalement été annulée par le Conseil constitutionnel. 

Contrairement à 2017, Joël Aviragnet était arrivé largement en tête au premier tour devançant son adversaire de près de 20 points. Michel Montsarrat avait perdu près des deux tiers des voix de 2017.

Lors de ce second tour, et alors que le dépouillement n'est pas encore terminé, on s'achemine vers une élection autour de 60 % pour le candidat socialiste Joël Aviragnet. Une satisfaction pour le PS de la Haute-Garonne qui avait perdu 8 de ses 9 circonscriptions en 2017 et pour la président de la région Occitanie, Carole Delga dont le Comminges est la terre d'élection et qui fut députée de cette circonscription. 

Cette législative partielle est un nouveau revers pour la majorité présidentielle mais les effets de la politique d'Emmanuel Macron sont à relativiser le sud de la Haute-Garonne étant une terre très favorable au PS. 

Il s'agit aussi d'une première victoire pour le futur nouveau numéro un du PS, Olivier Faure, appuyé notamment par la fédération de Haute-Garonne et son premier secrétaire Sébastien Vincini.

Joël Aviragnet va retrouver le groupe PS à l'assemblée nationale, un groupe actuellement présidé justement par Olivier Faure, à qui la députée du Tarn-et-Garonne Valérie Rabault pourrait succéder. 

Sur le même sujet

Les + Lus