TEMOIGNAGE. "Elle est arrivée sur moi et elle m'a arraché le toit", il a photographié cette incroyable tornade qui a dévasté son village près de Toulouse

C'était le 29 juillet dernier et il n'oubliera pas ce qu'il a vu dans le ciel ce jour-là. Une tornade a balayé la petite commune de Caignac, près de Toulouse en Haute-Garonne. Un habitant, dont le toit a été emporté, est parvenu à capturer ce moment. Une semaine après, il raconte.

C'est une visiteuse qu'il n'oubliera pas de sitôt. "Elle est arrivée sur moi et m'a arraché le toit", raconte Fabien Dou, un habitant de Caignac (Haute-Garonne) où une tornade s'est abattue dans la soirée du Samedi 29 juillet, vers 21h30. Cela devait bien faire 25 ans qu'il n'avait pas vu de tornade ici.

"La première photo a été prise 10 minutes avant qu'elle ne touche ma maison", se remémore le photographe improvisé, qui parle de vent à plus de 100 km/h.

Toute la commune était condamnée.

Fabien Dou, habitant de Caignac

"J'étais coincé dans le garage et je me suis même pris la porte dans la tête, tellement le vent soufflait. J'ai eu très peur, surtout que j'habite en haut d'une colline donc ça aurait été difficilement accessible pour les secours si j'avais été blessé." Plusieurs habitants ont vu leur toiture arrachée et la route qui mène à leur maison barrée d'arbres arrachés. Des câbles de fibre internet ont aussi été endommagés.

Le petit village de 400 habitants, situé à une quarantaine de kilomètres de Toulouse, a subi de lourds dégâts. Mais heureusement l'entraide était au rendez-vous pour les voisins. "On a passé la nuit à déblayer les routes avec une tronçonneuse et on a remis les tuiles sur les toits. L'ambiance était solidaire."

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité