Top 14 - Toulouse : Servat, en passe d'être prolongé, s'attend à un match âpre contre Castres

L'entraîneur des avants du Stade, William Servat, est en passe d'être prolongé, a-t-il indiqué mercredi en conférence de presse, avant d'affirmer que Toulouse avait "évacué sa frustration" contre le Stade français, avant d'aller jouer un match probablement "âpre" à Castres samedi.

"C'est pas contractualisé mais on a déjà eu des échanges et a priori cela devrait être positif, c'est ce qu'on m'a dit en tout cas mais c'est pas signé", a déclaré l'ancien talonneur du Stade Toulousain et du XV de France (49 sélections), qui avait été prolongé d'un an en fin de saison dernière.

William Servat pourrait être épaulé la saison prochaine dans le secteur de la touche par le troisième ligne de la Section Paloise et ancien joueur du Stade Toulousain, Jean Bouilhou, même si rien n'est encore signé. "Que Jean revienne au club, cela me parait légitime (...) après les nombreuses années passées au Stade Toulousain", a souligné Servat  qui a par ailleurs déclaré que Toulouse, en mettant fin dimanche à une série de cinq matchs sans victoire face au Stade Français (36-3), avait  "évacué sa frustration" avant d'aller affronter Castres samedi.


Q: Cette victoire face au Stade Français a changé quelque chose ?

R: "Il est certain qu'après les échecs qu'on a pu avoir, on a eu un sentiment de frustration. Aujourd'hui, on a un peu évacué cette frustration avec le match du Stade Français puisqu'on a eu la mise en place de ce que l'on avait voulu faire. Après on a conscience que le Stade Français n'était pas venu avec le maximum de son potentiel à Toulouse. On espère surtout continuer ce type de performance. Après, on s'attend à Castres à un match âpre à l'extérieur face à une équipe qui va jouer sa survie pour la qualification dans les six contre nous. Ce n'est pas un match éliminatoire mais c'est un match important face à un concurrent direct à la qualification. On sait très bien que Castres est difficile à manoeuvrer, qui plus est à domicile. Bien sûr qu'on peut essayer de faire un résultat mais la fin de saison ne se jouera pas sur ce match-là, il y en a d'autres à réussir encore pour espérer se qualifier".


Q: Justement, au delà de la qualification, visez-vous encore les quatre premières places ? 

R: "Bien sûr, au delà de faire partie des six, on a bien évidemment envie de rentrer dans le haut du classement et cela commence par le match de Castres".

Q: Il reste un point d'interrogation sur Louis Picamoles. Et qu'en est-il de Thierry Dusautoir ? 

R: "Le point d'interrogation existe pour Louis parce qu'on le protège encore aujourd'hui mais à l'échographie, c'est très positif donc il n'est pas totalement exclu qu'il débute le match. Thierry est en bonne voie mais je pense que ce sera un petit peu juste pour le match du week-end. Il est en bonne voie et la semaine prochaine qui sera une semaine de reprise pour lui lui permettra d'être là très rapidement".