• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Les Toulousains passent chaque année 130 heures, soit 5 jours, dans les embouteillages

C'est un chiffre qui illustre bien cette sensation de perdre de précieuses heures dans les bouchons qu'éprouvent de nombreux Toulousains. Et pourtant, il y a bien pire que la ville rose en matière de trafic routier, comme le montre une récente étude.

Par Marie Martin

Marre de passer des heures dans les bouchons sur le périphérique toulousain ? Voici de quoi mettre du baume au coeur des automobilistes excédés : c'est bien pire ailleurs !

Certes, les Toulousains ont passé 130 heures, soit plus de cinq jours, dans les embouteillages en 2018. Mais en fait, Toulouse est plutôt bien classée. C'est le résultat d'une étude réalisée par Inrix, une entreprise spécialisée dans l'info-trafic.

Dans son classement figurent 200 villes du monde entier dont 9 villes françaises. Et il apparaît que Toulouse est classée 113ème au rang mondial. Quand Paris est la cinquième ville la plus embouteillée du monde, avec un total de 237 heures passées dans les bouchons chaque année ! 
Et Bordeaux et Marseille seraient bien plus embouteillées que Toulouse...

Dans la ville rose, le nombre d'heures passées dans les embouteillages a stagné, entre 2017 et 2018, toujours d'après Inrix. Etonnant quand l'on sait que la population toulousaine augmente considérablement chaque année, avec 15 000 nouveaux habitants par an. Les solutions alternatives seraient-elles en train de payer ?

Voir le reportage de Karen Cassuto, de France 3 Occitanie :
 
Les Toulousains passent chaque année 130 heures, soit 5 jours dans les embouteillages

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Montpellier : 4 militants pour le droit des migrants devant le tribunal de police

Les + Lus