A Toulouse, baisse de 20% d’affluence au drive ce dimanche alors que le taux de positivité au Covid est au plus haut

Pas de files d’attente ce dimanche matin devant le drive des allées Jules Guesde à Toulouse. Depuis 9 heures, seulement 120 tests ont été réalisés, une baisse d’affluence de 20%. Une situation qui tranche avec les scènes de ces dernières semaines où il fallait attendre des heures.
 

Coronavirus : drive des allées Jules Guesde à Toulouse, le dimanche matin
Coronavirus : drive des allées Jules Guesde à Toulouse, le dimanche matin © J.Valin/FTV
Il y a encore une semaine, au drive des allées Jules Guesde, seul lieu ouvert le dimanche avec le drive du CHU, les files d’attentes s’étiraient à perte de vue. Ce dimanche matin, seulement 120 tests ont été effectués et il n’y a pas d’attente. Une baisse d’activité de 20% en moyenne qui se confirme au plan national.
La pluie a peut-être dissuadé certaines personnes mais la situation est assez paradoxale. Il s’agit aujourd’hui d’une réelle baisse d’affluence alors que le taux de positivité n’a jamais été aussi élevé.
 

Médicalement on ne justifie pas cette baisse d’affluence car on traverse un pic d’infection et on le voit dans nos résultats, on a un taux de positivité qui n’a jamais été aussi élevé.

Richard Fabre, président de l'Union régionale des biologistes d'Occitanie



Ces dernières semaines, les laboratoires étaient pris d’assaut et il fallait attendre parfois plus de 3 jours avant de récupérer les résultats. Une situation qui s’est améliorée, aujourd’hui les délais ne dépassent pas les 48 heures.
Il y a un message à faire passer, explique Richard Fabre, président Union régionale des biologistes d’Occitanie :

les gens n’ont pas compris ou mal interprété la priorisation des tests instituée par le gouvernement. On prend tout le monde mais ceux qui viennent avec une ordonnance ou qui sont contact tracing sont prioritaires en terme de résultats mais sur les drives on ne refuse personne.


Le drive des allées Jules Guesde est ouvert tous les dimanches matin de 8h45 à midi où différents laboratoires en alternance effectuent les tests. Aujourd'hui, 8 préleveurs et un biologiste assuraient la permanence. Ce dimanche matin, les personnes n’ont pas eu à faire la queue et ont  apprécié cette fluidité.

Ce n’est pas la première fois que je me fais tester. En semaine, il y a beaucoup plus de monde que le dimanche matin en général c’est pour cela que je suis là. Aujourd’hui on attend moins aussi pour avoir les résultats et c’est mieux, si le résultat est positif on peut s’isoler le plus rapidement possible.



Le temps n’est pas idéal reconnaît Richard Fabre, "on va aussi étudier avec l’agence régionale de santé et la mairie de Toulouse à améliorer les conditions d’accueil et passer à un mode hivernal".
L’Union régionale des laboratoires d’Occitanie précise qu’il n’y a plus de pénurie de réactifs et rappelle que tout le monde à accès aux drive même sans ordonnance et que les tests de dépistage de covid sont gratuits.

A noter que tous les jours de la semaine, sept drives de dépistage gratuit sont mis en place à Toulouse et que 30 000 tests par semaine sont effectués. Les laboratoires ont augmenté de plus de 15% leur capacité et les délais de résultats ont fortement réduits.
             
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société