Toulouse : charivari de propriétaires devant leur maison squattée

Publié le Mis à jour le

Une famille de propriétaires d'une maison de Toulouse a organisé devant celle-ci, squattée depuis 2 mois, un charivari, avec fourchettes et casseroles pour dénoncer l'occupation illégale de leur bien et exprimer leur désarroi face à la procédure judiciaire pour récupérer la maison familiale.

Ils avaient distribué des centaines de tracts dans les boites aux lettres et chez les commerçants du quartier des Sept-Deniers appelant à manifester bruyamment ce samedi, avec force casseroles et fourchettes devant leur maison familiale, occupée illégalement depuis 2 mois par des squatteurs. Ils avaient également ouvert une page facebook.

Mais l'appel de la famille Galy n'a pas suscité l'enthousisame des foules. Pour ce charivari, ils se sont retrouvés à une quinzaine, dont un tiers de journalistes alléchés par cette manifestation d'un genre nouveau : des propriétaires décidés à exprimer bruyamment leur désarroi face à la procédure judiciaire longue et coûteuse pour récupérer une maison familliale occupée illégalement.

Voir le reportage de Julie Valin et de Juliette Meurin :
durée de la vidéo: 01 min 40
Le combat d'une famille toulousaine pour récupérer sa maison squattée