Toulouse : l'enquête sur le chauffard abattu par la police est confiée à l'IGPN

Une dizaine de balles ont été tirées / © France 3
Une dizaine de balles ont été tirées / © France 3

Comme dans tous les cas d'homicide commis par un représentant de l'ordre, l'enquête a été confié au SRPJ mais aussi à l'IGPN, la police des polices.

Par Michel Pech

Un homme déterminé, des policiers méfiants
L'homme qui a été tué dans une voiture volée mardi matin a été identifié. Il s'agit de Mickaël Simon, agé de 27 ans, originaire de Pau.
Il était déjà connu des services de police pour des affaires mineures. 
On ne sait toujours pas à quelle motivation il a pu céder lorsque, acculé dans une petite rue du centre ville, il a délibérement foncé sur les policiers venus l'interpeller.
Des policiers qui savaient que le véhicule était un véhicule volé et qui savaient aussi que le conducteur avait déjà, quelques minutes auparavant, foncé délibérement sur un véhicule de la BAC qui tentait de le contrôler (un des fonctionnaires de la BAC avait d'ailleurs été blessé lors du choc).

Homicide
Les agents, dans cette petite rue, ont donc tiré, d'abord dans les pneus puis dans la voiture qui fonçait sur eux. 
Au moins deux balles ont traversé le pare brise, le conducteur a été touché à la tête et au thorax. il mourra quelques heures plus tard. 
Le parquet a donc logiquement ouvert une enquête sur deux évènements successifs :
1) le conducteur fonce sur les agents, on appelle cela "tentative d'homicide volontaire sur personnes dépositaires de l'autorité publique auquel s'ajoute un refus d'obtempérer aggravé et recel de vol"
2) les agents tirent sur un homme et le tuent, on appelle cela "un homicide volontaire par personne dépositaire de l'autorité publique".

IGPN + SRPJ
Très logiquement, l'enquête est confiée à la fois au SRPJ (service régional de police judiciaire) et à l'IGPN (Inspection générale de la police nationale), la"police des polices". 


 

Sur le même sujet

Nîmes : ouverture du procès de l'explosion dans l'usine Centraco de Marcoule en 2011

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés