• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Toulouse : le nouveau patron de l'université Jean Jaures dit non à la “fusion”

© Stéphane Compan
© Stéphane Compan

En vidéo : à Toulouse, le nouvel administrateur de l’université Jean Jaurès annonce que le projet de "fusion" est abandonné et s’engage à ne pas faire intervenir la police pour lever les blocages. Richard Laganier était face aux étudiants ce jeudi matin.

Par Pascale Lagorce

A Toulouse, l'administrateur provisoire de l'université Jean Jaures, bloquée depuis des semaines, veut jouer l'apaisement. Il a participé à l'assemblée générale de 10H ce jeudi matin. Nommé suite à la mise sous tutelle de l'université par le gouvernement, Richard Laganier a fait deux annonces fortes pour calmer le jeu avec les grévistes étudiants et personnel) . La "fusion", prévue avec les deux autres universités toulousaines, est abandonnée de fait a t-il dit car elle n'a plus de sens avec la non-attribution du label IDEX et les policiers n'interviendront pas pour dégager les barricades.

En vidéo, les précisions de Richard Laganier, le nouvel administrateur de l’université Jean Jaurès :
Toulouse : le nouveau patron de l'université Jean Jaures dit non à la fusion

Le projet de fusion des université toulousaines concerne l’université Jean Jaurès, l’université Paul Sabatier, l’Institut national polytechnique de Toulouse (INPT) et l’Institut national des sciences appliquées de Toulouse (INSA). La fusion des universités toulousaines était un projet de long terme passant notamment par la reconquête de l’IDEX. 


Sur le même sujet

Lozère : 600 pilotes pour le Trèfle lozérien entre Causses, Gorges du Tarn et Aubrac

Les + Lus