• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Toulouse : pourquoi faut-il éviter de faire du sport en période de fortes chaleurs ?

Pour le jogging quotidien, mieux vaut préférer les heures les moins chaudes et des parcours ombragés / © Maxppp
Pour le jogging quotidien, mieux vaut préférer les heures les moins chaudes et des parcours ombragés / © Maxppp

Avec des températures autour de 40°C, beaucoup de sportifs jettent l'éponge. Mais pour certains, aguerris ou non, c'est un besoin impérieux. La plupart d'entre eux prend des précautions. Mais pourquoi doit-on faire attention ?

Par Christine Ravier

Insolation, déshydratation sévère, accident cardiovasculaire voire coma... Faire du sport en période de fortes chaleurs peut avoir des conséquences sur votre état de santé.

La ministre des sports, Roxana Maracimeanu, a d'ailleurs lancé un appel en expliquant fin juin lors de l'épisode caniculaire, que ce n'était tout simplement "pas le moment de faire d’activité physique".
 

Vigilance à plus de 30°


Mais beaucoup de sportifs ont du mal à se raisonner et préfèrent maintenir un entraînement, même allégé. Pourquoi doivent-ils prendre des précautions ? Parce que le risque cardiovaculaire augmente au-dessus de 30°. Le Dr Céline Hamid, médecin généraliste à Cornebarrieu, en explique les raisons : 

"Le coeur doit adapter la température de notre corps à la température extérieure donc il fait un effort supplémentaire. Il oxygène aussi tout le reste de nos organes et nos poumons. Résultat : il doit fournir un triple effort. Il faut donc faire attention".
 

Quelques conseils pour les obstinés


Comment se protéger des dangers sous haute température ?
  • choisir les heures les moins chaudes
  • se protéger du soleil
  • s'hydrater régulièrement
Autres précautions ou idées pour éviter la surchauffe : programmer des séquences moins intenses, écouter son corps et ne pas outrepasser ses limites, porter des vêtements clairs et légers, préférez des sports d'eau...

En vidéo, le reportage de Serge Djian et Frédéric Desse
 

 

Sur le même sujet

Un rassemblement à Perpignan pour demander

Les + Lus