• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Un ancien gendarme condamné à 30 ans de prison pour meurtre par la cour d'assises du Tarn

Au cours du procès, la famille de la victime défendue par Maître Cathala / © MaxPPP
Au cours du procès, la famille de la victime défendue par Maître Cathala / © MaxPPP

Daniel Bedos, l'ancien gendarme condamné à perpétuité en 2014 pour le meurtre d'une nonagénaire, avait fait appel de la décision. Rejugé, il a été condamné mercredi soir à 30 ans de prison par la cour d'assises du Tarn.

Par Laurence Boffet

Pour la deuxième fois en deux ans, Daniel Bedos, un ancien gendarme, a été reconnu coupable du meurtre d'une femme de 97 ans en août 2010. La cour d'assises de Toulouse l'avait condamné à perpétuité en 2014. Celle du Tarn l'a condamné en appel mercredi soir à une peine de 30 ans de prison.  

Il est condamné pour avoir porté des coups mortels à la nonagénaire dans le but de lui voler ses bijoux. Celle-ci avait été retrouvée le lendemain de son agression, gisant sur le sol, encore en vie. Elle était décédée le lendemain des suites d'un traumatisme cranio-facial. 

L'ancien gendarme avait été rapidement arrêté après les faits. Il avait reconnu être en possession des bijoux de la victime mais avait toujours nié être l'auteur des coups mortels. Si indices et témoignages l'accablent, aucune trace ADN n'a été retrouvée sur les lieux du crime.

Voyez le reportage de France 3 Tarn :
Un ancien gendarme condamné à 30 ans de prison pour meurtre par la cour d'assises du Tarn
Daniel Bedos, l'ancien gendarme condamné à perpétuité en 2014 pour le meurtre d'une nonagénaire, avait fait appel de la décision. Rejugé, il a été condamné mercredi soir à 30 ans de prison par la cour d'assises du Tarn.






A lire aussi

Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus