Toulouse : un ex-gendarme condamné à perpétuité pour le meurtre d'une vieille dame

Au cours du procès, la famille de la victime défendue par Maître Cathala / © MaxPPP
Au cours du procès, la famille de la victime défendue par Maître Cathala / © MaxPPP

L'ex-gendarme Daniel Bedos accusé d'avoir frappé à mort une "petite mamie" de 97 ans pour lui voler ses bijoux a été condamné à la prison à perpétuité par la Cour d'Assises de Toulouse.

Par R.O.

Depuis trois ans et demi, M. Bedos, 57 ans, clame son innocence, comme il l'a rappelé au président des assises de la Haute-Garonne à l'ouverture de son procès lundi: "Avec tout le respect que je vous dois, je n'ai rien à faire dans ce box".
Mais pour l'avocat général Jean-Louis Bec comme pour l'avocat de la partie civile la veille, M. Bedos est celui qui, le 18 août 2010 en début d'après-midi, est entré chez Suzanne Blanc à Toulouse, lui a fracassé le visage à coups de poing et a pris le temps de passer la maison au peigne fin, n'épargnant "pas même la tirelire", tandis que la victime agonisait au sol.
La vieille dame, découverte par son infirmière gisant dans le couloir, n'a succombé que le lendemain.

Verdict
Les jurés sont allés au-delà des 30 ans de réclusion réclamés dans son réquisitoire par l'avocat général, ils ont prononcé la réclusion à perpétuité.

Appel
L'un des avocats de l'acccusé, Maître Marcial, a annoncé qu'il allait "immédiatement faire appel

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus