Vacances de la Toussaint en Occitanie : 5 parcs où se reconnecter avec la nature à Toulouse

Publié le Mis à jour le
Écrit par E.Gayet et I.Petit-Félix
Les vacances de la Toussaint sont l'occasion de découvrir ou re-découvrir les jardins et parcs de Toulouse.
Les vacances de la Toussaint sont l'occasion de découvrir ou re-découvrir les jardins et parcs de Toulouse. © EG et IPF / FTV

Les vacances d'automne aussi appelées vacances de la Toussaint sont souvent l'occasion d'explorer des lieux pas très loin de chez soi. L'#EnvieDePrendreLair nous invite dans les parcs et jardins de Toulouse pour une immersion dans la verdure toute en couleurs d'automne.

Les vacances de la Toussaint sont toujours les bienvenues. Elles arrivent juste à temps pour les enfants, mais aussi pour les parents dont la charge mentale a été à son maximum depuis septembre.

Si les vacances scolaires durent deux semaines pour les enfants et ados (du 23 octobre au 1er novembre) et cela quelque soit la zone, pour les parents, c'est le moment de prendre quelques jours pour récupérer.

Alors sans aller très loin de chez soi, les parcs et jardins de Toulouse sont des lieux parfaits pour retrouver un peu de sérénité, se rapprocher de la nature qui en cette saison revêt ses plus belles couleurs.

Voici un aperçu de 5 lieux de verdure dans Toulouse où il fait bon se promener.

Le jardin Royal, hypercentre et arbres remarquables

C'est l'un des trois jardins de l'hypercentre de Toulouse avec le jardin des Plantes et le Grand Rond. Le jardin Royal a été créé par Louis de Mondran en 1754 puis transformé en jardin à l'anglaise au XIXe siècle. Avec son petit étang où barbottent les canards, son pont avec ses bancs en fer forgé, s'y promener est la promesse de retrouver un peu de poésie en plein cœur de la ville.

On  peut y admirer des arbres remarquables comme le ginkgo biloba, le micocoulier, des cèdres du Liban, le tulipier de Virginie, ou encore l’oranger des Osages.
Une passerelle piétonne permet de rejoindre le Grand Rond et le Jardin des Plantes.

La prairie des Filtres, déambulation en bord de Garonne

La prairie des Filtres est un espace vert en bord de Garonne bien connu des fêtards. Son nom vient du système de filtre et de pompage de l’eau de la Garonne, utilisé pour alimenter les fontaines de Toulouse depuis le château d’eau, situé à l'entrée côté Pont neuf. La balade permet d'admirer le fleuve ainsi que les quais de Tounis et leur configuration unique.

Pour flâner le long de la Garonne, la prairie des Filtres est l'endroit idéal.

La carte et les liens pour situer les 5 parcs à visiter cet automne à Toulouse.

La zone verte de Pech David, panorama garanti sur Toulouse 

Admirer Toulouse d'en haut. Pech David est l'espace vert le plus élevé de la ville. Il permet d'avoir une vue à 360 degrés sur Toulouse et la vallée de la Garonne. Plusieurs chemins pédestres sillonnent collines, bois et bord de falaise pour permettre aux promeneurs de profiter de la vue imprenable.

Qui reconnaîtra les bâtiments emblématiques ? Il n'est pas si facile de situer les différents quartiers. Heureusement, la Garonne qui s'étire en direction des Pyrénées donne un premier point de repère.

Le parc de l'observatoire de Jolimont, voyage entre ciel et terre

Ouvert en 1982, le parc de l'observatoire de Jolimont est un havre de paix. Les écureuils y trouvent leur bonheur. Les rares passants déambulent dans les allées du parc où se trouvent de jolis bâtiments dédiés à l'astronomie, parmi lesquels l'Ecole Nationale de l’Air et de l’Espace
Perchés sur une colline, au pied de l'obélisque, les promeneurs pouvaient il y a encore quelques années admirer une vue panoramique sur le centre ville de Toulouse.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par France 3 Occitanie (@france3occitanie)

Aujourd'hui, la végétation est trop haute, ce qui en fait un havre de paix en plein cœur de l'agitation urbaine.

Le jardin Raymond VI, voyage au-dessus de la Garonne

Créé en 1998, après la destruction des anciens abattoirs et de la transformation de la halle Urbain Vitry en musée d'art moderne, Les Abattoirs, le jardin tire son nom de Raymond VI, comte de Toulouse, qui a franchi la Garonne au niveau de l'emplacement du jardin en 1217. Si on ne peut toujours pas traverser le fleuve depuis le jardin, on peut en revanche marcher sur une passerelle suspendue sur sa berge pendant plusieurs centaines de mètres.
Poumon vert du quartier St-Cyprien, l'esplanade et la passerelle offrent une vue imprenable sur le centre historique de la ville rose. En face le Bazacle, et les berges de la Garonne qui s'étirent au-delà du Pont neuf. A travers cette visite, on goutte à l'infini au patrimoine de Toulouse, on l'admire au fil de l'eau pour une vision unique et toute en rose.

C'est le moment de se promener dans les parcs de Toulouse, seul ou famille, pour des instants zen et nature.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.