VIDEO. Haute-Garonne : comment j'ai réussi à échapper aux monstres du château de Bonrepos-Riquet pendant un escape game

Jusqu'au 25 juillet, le château Bonrepos-Riquet en Haute-Garonne accueille pour la première fois un escape game immersif. L'objectif de ce parcours en 9 étapes : échapper aux monstres et percer le mystère de Dorothée, l'esprit qui hanterait le château depuis plusieurs siècles.
Haute-Garonne - L'escape game "La Malédiction de Riquet" est ouvert jusqu'au 25 juillet. Avis aux passionnés de sensations fortes et de frissons ! juillet 2021.
Haute-Garonne - L'escape game "La Malédiction de Riquet" est ouvert jusqu'au 25 juillet. Avis aux passionnés de sensations fortes et de frissons ! juillet 2021. © FTV/ED

Samedi 18 juillet, il est 18 heures. A Bonrepos-Riquet, en Haute-Garonne, à quelques kilomètres de Toulouse, la chaleur est écrasante. Arrivée au portail majestueux, un peu terrifiant de la bâtisse de Pierre-Paul Riquet, une affiche me rappelle mon défi : percer la malédiction de Riquet. Prête à dépasser mes limites et mes craintes.

Depuis le 30 juin, le château Bonrepos qui a appartenu au concepteur du Canal du Midi, Pierre-Paul Riquet, accueille pour la première fois un escape game immersif d'horreur. Objectif : échapper aux monstres, zombies et percer le mystère de Dorothée-Etiennette de Riquet.

Une course-poursuite contre les zombies 

Une fois notre ceinture "vitale" enfilée, c'est parti pour 1h30 de parcours entre énigmes et mystères. Après quelques mètres dans le bois du château, me voilà dans une grotte avec un personnage assez mystérieux, quelque peu hystérique qui me met directement dans l'ambiance terrifiante qui nous attend.

Dans les allées boisées, je marche avec hâte et regarde tout autour de moi. "On ne sait pas quel monstre peut nous courrir après". Forcément, c'est lorsque l'on dit cela, qu'un zombie vous coure après. Une sorte zombie Jason (comprendrons les amateurs de films d'horreur) cagoulé sort de sa réserve, une pelle à la main. Tout le monde se met à courir, comme si sa vie en dépendait. Dans cette situation, c'est clair, vous n'aurez plus d'amis. 

J'ai testé "La Malédiction de Riquet", un escape game immersif d'horreur entre énigmes et frissons

Après cette première rencontre, quelque peu terrifiante, un autre monstre, dégarni, le visage en sang qui se congratule d'être le "plus beau de sa famille", vient nous sauver. Avec mon équipe, je monte dans une remorque cabossée. "Il faut faire vite. Jason- arrive", nous hurle le monstre. Il monte dans sa voiture mais le moteur ne démarre pas. Nous redescendons de suite. Et là, c'est à nouveau la course, car à n'importe quel moment Freddy peut débarquer.
Moi, la sportive du dimanche, la course-poursuite est un peu difficile. Mais quand notre vie en dépend, on tente le tout pour le tout, quitte à tomber sur le sol boueux.

L'escape game est un mélange entre Fort Boyard, le Puy du Fou et un jeu d'énigmes.
L'escape game est un mélange entre Fort Boyard, le Puy du Fou et un jeu d'énigmes. © FTV/ED.

C'est un mélange entre Fort Boyard, le Puy du Fou, des énigmes d'escape game. Ce que l'on appelle un film action live. 

Alexandra Rivière, responsable de l'escape game. 

Le monstre dégarni nous amène dans une cage en bois. A première vue, tout le monde se dit qu'il y a un piège derrière. Et bien non. C'est la première énigme à résoudre pour pouvoir sortir de la cage. Tout le monde se démène pour trouver le code du coffre qui permet l'ouverture de la porte. Une réussite pour l'équipe. 

Une ancienne salle d'interrogatoire et de torture nazie

Dans le bois du château, nous croisons quelques monstres, zombies, dame blanche, aux cris parfois étranges. Une étape indispensable pour entrer dans le château et continuer le parcours. Si la première partie du jeu est plutôt supportable, arrivée dans les couloirs sombres et froids du château, ma peur ressurgit.
Ici, l'ambiance est pesante. Et ce n'est pas très étonnant. Cette pièce a servi de salle d'interrogatoire aux Nazis. Le château aurait en effet été réquisitionné par la Waffen SS pendant la Seconde Guerre mondiale. Les Allemands se seraient servis de cette salle pour interroger les résistants français. Des actes de torture s'y seraient produits, et certains résistants n'en seraient jamais ressortis vivants.

Un château "hanté" par l'arrière-petite-fille de Riquet

Après plus d'1h30 de parcours, l'escape game immersif s'achève. La dernière étape est glaçante. Nous nous retrouvons dans un salon plongé dans l'obscurité où la lumière rouge du plafond éclaire les dames blanches. Ici, l'esprit de Dorothée se serait manifesté à plusieurs reprises.

Dorothée Etiennette de Riquet, l'arrière-petite-fille de Riquet, exécutée par la guillotine, le 27 juillet 1794, sur décision du tribunal révolutionnaire de Paris, hanterait depuis les entrailles de la bâtisse. Elle errerait dans les étages du château à la recherche de sa tête. "On a voulu surfer sur cette légende. Au début, on n'y croyait pas trop. Depuis que nous avons installé notre jeu au château, il nous est arrivé des expériences un peu incroyables. On pense que Dorothée peut être parmi nous. On a eu par exemple 8 pannes de véhicules en deux semaines. Des groupes ont entendu certaines voix. Des personnes ont aussi ressenti des sensations particulières vers 3 heures du matin.", explique Alexandra Rivière, l'une des responsables de l'escape game.

Le mystère persiste donc...

Le château Bonrepos a été construit en 1651 par le baron et concepteur du Canal du Midi, Pierre-Paul Riquet.
Le château Bonrepos a été construit en 1651 par le baron et concepteur du Canal du Midi, Pierre-Paul Riquet. © FTV/ED.

Cet escape permet aussi d'intéresser la jeune génération au patrimoine et à l'histoire et Riquet. Nous avons reçu des influenceurs, des personnalités célèbres de Tik Tok.

Alexandra Rivière, responsable de l'escape game.

1h30, de frissons, rires et casse-tête intellectuel. La prochaine fois : essayer cet escape game à la nuit tombée "en soirée, les sensations sont encore plus intenses", reconnaît Alexandra Rivière.

L'escape game "La Malédiction de Riquet" est ouvert de 18 heures à 3 heures du matin jusqu'au 25 juillet. Il est interdit aux moins de 14 ans et déconseillé aux moins de 16 ans.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
loisirs sorties et loisirs patrimoine culture vacances canal du midi cinéma histoire seconde guerre mondiale jeunesse société famille jeux