Un nouveau cas de dengue autochtone déclaré en Haute-Garonne, on vous dit comment la maladie est arrivée en Occitanie

Après deux premiers cas dans les Hautes-Pyrénées la semaine dernière, un nouveau cas de dengue est confirmé en Haute-Garonne ce vendredi 2 septembre. Cette personne n'a pourtant pas voyagé dans un pays à risque. Des opérations de démoustication vont s'opérer dans le secteur de La Salvetat Saint Gilles.

Après deux cas dans les Hautes-Pyrénées, un nouveau cas autochtone de dengue a été confirmé en Haute-Garonne ce vendredi 2 septembre par l'Agence Régionale de Santé (ARS) Occitanie suite à un diagnostic biologique.

Un nouveau cas de dengue, en Haute-Garonne cette fois

Cette personne est domiciliée à la La Salvetat Saint Gilles, son état de santé n’inspire pas d’inquiétude. Les symptômes de cette maladie sont proches de ceux de la grippe. Ce virus est transmis par le moustique tigre dans des pays connus pour être infectés.

Des cas autochtones

Mais cette personne infectée n'a pas voyagé récemment dans un de ces pays. Une autre a dû contracter la maladie après avoir été piquée en voyage dans un pays où la dengue est présente. En revenant en France métropolitaine, cette personne a été piquée par un moustique tigre sain. Après quelques jours, ce moustique peut transmettre le virus à une autre personne. C'est ce que l'on appelle un cas autochtone.

Habituellement absente de la France métropolitaine, la dengue est une maladie infectieuse à déclaration obligatoire. Bref chaque cas signalé, qu’il soit importé ou autochtone, donne lieu à une investigation sanitaire menée par les équipes de l’ARS Occitanie et de Santé Publique France qui est actuellement en cours. Elle est censée orienter les opérations de prévention et de contrôle à mettre en place à la fois auprès des patients concernés et dans leur environnement de proximité.

Une opération de démoustication préventive 

De plus, pour limiter les risques de transmission de ce virus via des moustiques tigres, des mesures de prévention sont en cours de déploiement par un opérateur de démoustication mandaté par l’ARS Occitanie.

Cette opération préventive de démoustication aura lieu dans les tous prochains jours à la Salvetat Saint Gilles. Les riverains concernés ont également été sollicités par des enquêteurs de l’ARS et de Santé Publique France pour une enquête sanitaire en porte à porte.

Ces riverains ont reçu en mains propres ou dans leurs boîtes aux lettres, une note d’information sanitaire sur le moustique tigre et la dengue, qui leur apporte toutes les précisions. Des informations complémentaires sur le déroulement des interventions et des traitements sont accessibles à tous sur le site internet de l’ARS Occitanie.

Tout habitant du secteur qui présente des signes cliniques doit vite consulter

Par ailleurs, tous les habitants de ce secteur qui présenteraient des signes cliniques évocateurs d’une infection de dengue sont appelés à consulter rapidement leur médecin traitant.

Ces symptômes sont une fièvre élevée d'apparition brutale au delà de 38,5 degrés associée à au moins un de ces symptômes : des maux de tête, des douleurs musculaires, articulaires ou lombaires, le tout en l'absence de toux, d'écoulement nasal ou de difficultés respiratoires. 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité