• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Une interpellation dans l'affaire du meurtre de Patricia Bouchon à Bouloc

Les enquêteurs sur la disparition de Patricia Bouchon à Bouloc en février 2011 / © MaxPPP
Les enquêteurs sur la disparition de Patricia Bouchon à Bouloc en février 2011 / © MaxPPP

Quatre ans après la disparition de Patricia Bouchon à Bouloc, un nouveau suspect a été interpellé ce matin. Il avait déjà été entendu. Une dizaine de personnes ont déjà été placées en garde à vue dans cette affaire. Elles ont toutes été mises hors de cause.

Par VH / AFP

Selon la gendarmerie, un suspect dans l'affaire du meurtre de Patricia Bouchon a été interpellé ce matin. "Ce suspect avait déjà été entendu dans cette enquête." a expliqué une source proche du dossier. L'homme a été déféré devant la justice et est entendu par le juge d'instruction en charge de l'affaire.

Entendu deux fois en 5 ans (comme d'autres suspects) dans le cadre de cette affaire, l'homme n'a jamais été arrêté. Depuis un an, les enquêteurs se concentrent sur ce suspect qui correspond, selon nos informations au portrait robot diffusé il y a deux ans.

"Ce suspect avait été auditionné une première fois en octobre 2011 dans le cadre des investigations des enquêteurs", a précisé une autre source. "Il a ensuite été placé en garde à vue en janvier et en juin 2014, après avoir été reconnu par plusieurs témoins comme l'homme du portrait-robot diffusé en 2013", a-t-elle ajouté.

Le portrait-robot avait été élaboré dès le début de l'enquête sur la base du témoignage d'un automobiliste qui avait remarqué une Renault Clio de première génération immobilisée, sans lumière. Il avait alors aperçu le conducteur à la lumière de ses phares, vers 04H30 sur une petite route proche de Bouloc

Le procureur de la République de Toulouse, Pierre-Yves Couilleau, a annoncé la tenue d'une conférence de presse lundi vers 16H30.
Photo d'archives de Patricia Bouchon / © DR
Photo d'archives de Patricia Bouchon / © DR

Patricia Bouchon, une mère de famille de 49 ans a disparu le 14 février 2011, alors qu'elle effectuait son jogging matinal. Son corps a été retrouvé plus d'un mois plus tard, le 29 mars, par un chasseur. La victime était immergée dans un conduit d'eau sous une petite route de Villematier, à 14 kilomètres de Bouloc. L'autopsie a révélé que Patricia Bouchon avait eu les vertèbres et le crâne enfoncés sous les coups de son agresseur, qui aurait également tenté de l'étrangler.

L'examen du corps a également permis de comprendre que Patricia Bouchon s'était âprement défendue. Une source proche de l'enquête a même confié que les quelques rares voisins qui ont entendu du bruit auraient peut-être pu faire fuir le meurtrier. En quatre ans, une dizaine de personnes  ont été placées en garde-à-vue avant d'être toutes mises hors de cause. 

Notre dossier complet sur l'affaire Patricia Bouchon

Retour sur l'affaire Patricia Bouchon

 


A lire aussi

Sur le même sujet

Mobilisation à l'hôpital de Montpellier et Narbonne

Les + Lus