Après sa victoire de l'étape pyrénéenne, Thomas Voeckler remporte la Route du Sud

Thomas Voeckler affichait de belles ambitions. Samedi, le cycliste a remporté l'étape dans les Pyrénées et a pris la tête du classement général. A l'issue de La Route du Sud, dimanche, il se classe premier au classement général.

Thomas Voeckler lors du Tour de France 2012
Thomas Voeckler lors du Tour de France 2012 © MaxPPP / Thierry Bordas
La Route du Sud s'est terminée dimanche par une étape courte et rapide entre Saint-Gaudens (Haute-Garonne) et L'Isle-Jourdain (Gers). Thomas Voeckler aidé de ses coéquipiers d'Europcar se classe premier de la Route du Sud. Le français est sorti vainqueur de la 37ème édition cycliste dimanche au terme d'une quatrième et dernière étape remportée par l'Italien Marco Frapporti (Androni Giocattoli Venezuela), courue sur 149,2 km. Frapporti a devancé au sprint son compatriote Danilo Napolitano et le français Benjamin Giraud. Voeckler avait déjà remporté l'épreuve en 2006.

Son sprint final dans la troisième étape des Pyrénées


Le français Thomas Voekler a pris la tête du classement de la 37ème Route du Sud cycliste samedi en remportant la troisième étape courue sur 175,3 km entre Izaourt, dans les Hautes-Pyrénées et Bagnères-de-Luchon, en Haute-Garonne. L'étape reine de la course, dans les Pyrénées, avait trois difficultés majeures : les cols du Peyresourde-Haut Balestas, du Val-Louron Azet et du Port-de-Balès. C'est la troisième victoire de Thomas Voeckler en haute montagne, un bon présage pour la 100ème édition du Tour de France dont le coup d'envoi sera lancé le 29 juin prochain.

Voeckler, vainqueur de l'épreuve en 2006, a devancé l'Italien Franco Pellizotti et le français John Gadret, confirmant ainsi son regain de forme entrevu la semaine dernière au Dauphiné. La course a connu une multitude de rebondissements, tant au niveau des attaques dispersées que des changements en tête de course. Pendant un bon moment, les français Blel Kadri (AG2R La Mondiale), Christophe Kern (Europcar) ou Nicolas Vogondy (Accent Jobs-Wanty) ont fait figure de principaux animateurs de l'épreuve. Mais les deux premiers cols ne suffisent pas à faire une
sélection définitive et les cartes furent redistribuées dans le long faux plat menant les coureurs au pied de la dernière difficulté.

C'est dans la dernière montée vers le Port de Balès, situé à une dizaine de kilomètres de l'arrivée, que Thomas Voeckler, John Gadret, Romain Bardet (FRA/AG2R La Mondiale) et le champion d'Italie Franco Pellizotti se portaient en tête pour se disputer la victoire au sprint. Voeckler s'imposait pour la troisième fois de sa carrière sur les allées d'Itigny de Bagnères-de-Luchon, devenant le nouveau leader de l'épreuve pour une poignée de secondes sur Franco Pellizotti.

Les réactions de Thomas Voeckler après la course recueillies par Serge Djian et Jean-Rémi Haas :
L'équipe Europcar de Thomas Voeckler dimanche 16 juin 2013 sur la Route du Sud
L'équipe Europcar de Thomas Voeckler dimanche 16 juin 2013 sur la Route du Sud © Serge Djian / France 3 Midi-Pyrénées



 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cyclisme sport pyrénées