Capvern-les-bains ouvre ses portes après une année de fermeture

Publié le Mis à jour le
Écrit par RC + MP

Capvern-les-bains reçoit chaque année 4.000 curistes venus soigner leurs rhumatismes. Après une année de fermeture, le centre des Hautes-Pyrénées accueille ses premiers clients.

De l’eau, encore de l’eau
Des bains, des massages, des jets ou sous forme de vapeur, l'eau de Capvern soulage les rhumatismes, soins classiques des eaux thermales mais Capvern dispose d'atouts supplémentaires : le traitement des problèmes urinaires.
Dans les soins des curistes figurent au même titre que les bains, la boisson environ 1 litre par jour. L'étape de la buvette figure donc dans le parcours des curistes. Tout au long de la journée, ils s'abreuvent avec de l'eau thermale.

Soixante salariés
Même si l'âge d'or des thermes -à la fin des années 80- est révolu, les soins aux curistes nécessitent l'emploi d'une soixantaine de personnes.

Un centre thermoludique
A l'égal des autres stations thermales : Cauterets, Bagnères, Luz, Argelès ou Luchon, Capvern dispose aussi de son centre thermo-ludique, relancé cette saison après une année de fermeture.
A l'écart des circuits touristiques et des stations de ski, l'Edenvik souffre d'une moindre notoriété. Un avantage pour les nageurs : tranquilité et une affluence moindre.

Vidéo : le reportage de Régis Cothias et Marc Lasbarerres
durée de la vidéo: 01 min 39
Capvern-les-bains