Cet article date de plus de 7 ans

Deuxième séisme sans dégâts en une semaine dans les Hautes-Pyrénées

Les Hautes-Pyrénées ont connu dans la nuit de samedi à dimanche un deuxième séisme modéré en une semaine, près de Lourdes, qui semble n'avoir fait aucun dégât

La région de l'épicentre du séisme, au nord d'Argeles Gazost
La région de l'épicentre du séisme, au nord d'Argeles Gazost © France 3 Midi-Pyrénées
Le Bureau central sismologique français (BCSF) a fait état dans un communiqué dimanche d'un séisme de magnitude 3,8 sur l'échelle ouverte de Richter survenu à 00h48 à 3 kilomètres au nord d'Argelès-Gazost, non loin de Lourdes. Selon le BCSF, il semble n'avoir fait aucun dégât. Ce que confirment les gendarmes et les pompiers du département. Un séisme similaire de magnitude 4 était survenu pratiquement au même endroit lundi après-midi. Selon une centaine de témoignages recueillis par le BCSF sur son site (www.franceseisme.fr) depuis la secousse, celle-ci a été ressentie comme faible ou très faible dans un rayon d'une vingtaine de kilomètres autour de l'épicentre. Les pompiers comme les gendarmes du département n'ont reçu aucun appel à l'aide ou même signalement en relation avec le séisme.
Les Hautes-Pyrénées sont, avec les départements des Alpes, les zones de France métropolitaine où l'activité sismique est la plus forte. Le BCSF, dont le siège est à Strasbourg, s'appuie sur deux réseaux de surveillance sismique en France et est chargé de diffuser l'information sur les séismes tout en évaluant la sévérité des secousses au sol.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nature