Alcoolisé, il frappe violemment sa compagne devant leurs 4 jeunes enfants. Cet homme avait déjà été condamné pour violences conjugales il y a deux mois

Un homme a été condamné par le tribunal de Tarbes (Haute-Pyrénées), après avoir frappé sa compagne et sa belle-mère, devant leurs 4 enfants en bas âge, alors qu'il était sous l'emprise de l'alcool.

Anthony A. a la trentaine et vit à Bagnères-de-Bigorre (Hautes-Pyrénées), avec sa compagne et ses quatre enfants en bas âge. Le soir du 16 février 2024, tout bascule, comme le rapporte La Nouvelle République des Pyrénées. Il est interpellé puis condamné en comparution immédiate le 19 février, par le tribunal de Tarbes. 

De violents coups assénés

La moitié d'une bouteille de rhum dans le sang, c'est très alcoolisé que l'homme s'en prend d'abord à sa femme. Après lui avoir tiré des fléchettes en mousse, avec l'un des jouets de ses enfants, il lui crache sur la figure et lui assène quatre coups au visage. La mère de la jeune femme se trouvait dans la pièce d'à-côté. Le père a alors pris leur bébé de 6 mois, titubant, pour l'emmener dans une des chambres à l'étage, et y piéger sa compagne. 

Cette dernière demande à sa mère de l'accompagner dans cette chambre, par peur de ne pas pouvoir en ressortir. La mère et la fille réclament le bébé au père. Anthony A. tire alors les cheveux de sa belle-mère en la projetant au sol, et en la frappant au visage. 

Déjà condamné pour violences conjugales 

Sa conjointe et ses enfants se sont réfugiées dans un commerce pour appeler la gendarmerie. Anthony A. avait déjà été condamné pour violences conjugales sur son actuelle compagne, en décembre 2023. Il évoque la cocaïne, qu'ils ont tous les deux commencée à consommer il y a 8 mois, et se plaint que sa compagne ne s'occupe plus de lui. 

L'homme est finalement condamné à 12 mois d'emprisonnement, dont 8 mois avec sursis et mises à l'épreuve pendant 2 ans.