Cet article date de plus de 4 ans

Emploi saisonnier dans les Pyrénées : les syndicats montent au front (de neige)

Problèmes de logements, de travail dissimulé, d'heures supplémentaires non payées... les salariés saisonniers dans les stations de ski rencontrent parfois des difficultés. Des représentants syndicaux viennent à leur rencontre.
© MaxPPP
Travailler l'été en bord de mer, l'hiver en station de ski. L'emploi saisonnier fait rêver de nombreux jeunes mais entre le rêve et la réalité, la chute est parfois brutale. Heures supplémentaires non-payées, contrat de travail toujours promis mais jamais signé, logement vêtuste... Les difficultés peuvent vite s'amonceller sans avoir de solutions pour les surmonter quand on est jeune salarié et peu informé sur le droit du travail.
Alors, pour repérer les abus mais aussi proposer de l'aide et des conseils, des représentants syndicaux montent dans les stations pendant de l'hiver pour aller à la rencontre de ces saisonniers. "La caravane des saisonniers" de la CGT permet ainsi de résoudre certaines situations compliquées et d'informer les salariés sur leurs droits.

Saint-Lary soutient les saisonniers


Mais certaines stations de ski se sont emparés de cette problématique depuis plusieurs années déjà. Il y a 20 ans, Saint-Lary créait ainsi la maison des saisonniers. Un bureau spécialisé qui propose des offres d'emploi et de formation et qui cherche à fidéliser les salariés saison après saison. La station a même été plus loin en réservant 57 logements aux salariés saisonniers pendant la période hivernale. Une situation encore très rare et dont de nombreuses stations alpines et pyrénéennes pourraient s'inspirer.

Voir le reportage de Régis Cothias et Manon Bazerque : 

durée de la vidéo: 01 min 42
Les syndicats à la rencontre des saisonniers

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ski sport stations de ski économie tourisme emploi pyrénées montagne sorties et loisirs