• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Hautes-Pyrénées : Gavarnie-Gèdre victime de la suppression des services publics ?

© R.Cothias/France 3 Occitanie
© R.Cothias/France 3 Occitanie

Environ 80 personnes se sont rassemblées ce vendredi 5 avril devant l'école de Gavarnie-Gèdre. Un poste d'enseignant pourrait être supprimé laissant craindre une disparition à terme de l'école qui accueille 22 élèves. La gendarmerie et la poste ont déjà disparu.

Par Juliette Meurin

Ils étaient environ 80 rassemblés ce vendredi matin devant l'unique école du village à Gavarnie-Gèdre. C'est beaucoup pour une commune qui compte 360 habitants.

22 élèves de 2 ans et demi à 10 ans, de la maternelle au CM2, sont accueillis dans l'établissement. 22 élèves de différents niveaux et seulement 2 enseignants.
Un poste de professeur est menacé de suppression. Et à terme, les parents d'élèves craignent la fermeture totale de l'école.
C'est pour cette raison qu'ils se mobilisent depuis plusieurs semaines déjà.
 

Si l'école venait à fermer il faudrait alors amener les enfants à Luz Saint Sauveur. Entre 10 et 20 kilomètres de plus pour les parents. Cela peut sembler dérisoire mais 20 kilomètres en hiver sur une route de montagne...Le transport peut s'avérer compliqué.

Et si l'école ferme alors que la gendarmerie et la poste ont déjà été fermées. Que va-t-il rester ? Qui aura envie de s'installer à Gavarnie ?  C'est devenu un cercle vicieux dénoncent les habitants présents ce vendredi devant l'école. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Associations contre le futur stade de Montpellier

Les + Lus

Les + Partagés