Hérault : aucun train entre Sète et Béziers avant le 25 novembre

Entre Sète et Béziers - la ligne ferroviaire endommagée par les inondations. Il n'y a plus aucun train - octobre 2019. / © GF3 LR J.M.Escafre
Entre Sète et Béziers - la ligne ferroviaire endommagée par les inondations. Il n'y a plus aucun train - octobre 2019. / © GF3 LR J.M.Escafre

La circulation sur la voie ferrée entre Béziers et Sète est totalement interrompue depuis le 23 octobre à cause des intempéries. Le trafic ferroviaire ne sera pas rétablie avant fin novembre, au mieux, et non le 4 novembre, a indiqué mardi le secrétaire d'Etat aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari.

Par FD avec afp


Au lendemain des intempéries dans l'Héarult, la SNCF avait avancé la date du 4 novembre pour la réouverture de la voie ferrée entre Sète et Béziers, sur l'axe Montpellier-Narbonne. Ce ne sera pas le cas. Les travaux de remise en état des 2 voies sont trop importants.

Il faut reconstruire totalement la voie sur 1 kilomètre vers Villeneuve-lès-Béziers. Fondations, ballast, traverses et rails compris, soit 25.000 tonnes de remblai.

Dates probables de reprise du trafic ferroviaire :
  • Reprise du trafic TER Agde-Sète = jeudi 31 octobre.
  • Reprise du trafic Béziers-Neussargues = 2 novembre.
  • Reprise du trafic Agde-Béziers (soit un retour à la normale) = pas avant le 25 novembre et sur une seule voie au début.

100 trains circulent entre Béziers et Montpellier en moyenne chaque jour.
 
 

Une possible réouverture partielle de la ligne le 25 novembre ?


Le plus probable sera une réouverture partielle, sur une seule voie, de cette ligne TGV et TER très fréquentée, vers le 25 novembre.
 

La première voie devrait être rétablie le 25 novembre et l'ensemble des circulations" assuré "à compter du 2 décembre", a détaillé Jean-Baptiste Djebbari à l'Assemblée nationale.


Pour un retour à un trafic ferroviaire normal, il faudra au mieux attendre début décembre.
 


Les "fondations" des voies impactées sur plusieurs kilomètres


"Quand la zone a été totalement dégagée, on s'est aperçu que des brèches ont été creusées sur la plateforme-même de l'infrastructure", a expliqué un porte-parole de la SNCF à l'AFP.

"C'est la sous-couche qui a été touchée, c'est-à-dire les fondations de la voie. (...). Il faut donc déposer les voies, c'est-à-dire retirer le ballast, retirer les traverses et retirer les rails, et refaire une sous-couche", a-t-il détaillé.

Un travail complet de reconstruction pour les techniciens du réseau qui doit encore durer un mois.
 

Carcassonne et Narbonne : 2 gares audoises désertes


Calme plat ce mardi à la gare SNCF de Carcassonne. Quelques trains circulent en provenance ou en direction de Quillan, Perpignan, Toulouse ou Narbonne, mais globalement le trafic ferroviaire est très réduit.

Idem à la gare SNCF de Narbonne. Avec très peu de navettes de substitution vers Sète ou Montpellier.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus