Confinement : à Agde, 65 personnes verbalisées ce week-end alors qu'elles se rendaient à une soirée privée

Dans la nuit du samedi 3 au dimanche 4 avril, 65 fêtards ont été verbalisés sur un parking à Agde, dans l'Hérault, pour non-respect du couvre-feu alors qu'ils s'apprêtaient à rejoindre une soirée privée dans une villa. L'organisateur a été identifié par les services de police. 

Soixante-cinq personnes ont été verbalisées à Agde ce week-end pour non-respect du couvre-feu.
Soixante-cinq personnes ont été verbalisées à Agde ce week-end pour non-respect du couvre-feu. © Image d'illustration. Olivier Corsan / MAXPPP.

Soixante-cinq fêtards ont écopé d'une amende de 135 euros pour non-respect du couvre-feu dans la nuit du samedi 3 au dimanche 4 avril à Agde, dans l'Hérault. Ces jeunes s'étaient donné rendez-vous sur le parking d'un magasin de bricolage pour rejoindre ensuite une soirée privée dans une villa. 

Les contrevenants étaient initialement bien plus nombreux, mais la police précise que certains ont fait demi-tour pour échapper aux contrôles.

L'organisateur a été identifié : ce dernier a l'habitude d'organiser des soirées payantes avec 150 à 200 participants. Il comptait d'ailleurs donner une autre fête le dimanche 4 avril. Selon la police, l'individu va être amené prochainement à s'expliquer au commissariat. 

À Montpellier, une vingtaine d'étudiants verbalisés dans une soirée clandestine

Plus tôt dans la semaine, des étudiants montpelliérains avaient déjà été pris la main dans le sac par les forces de l'ordre. Dans la nuit du mardi 30 au mercredi 31 mars, 24 personnes ont été verbalisées lors d'une soirée clandestine dans le sous-sol d'une résidence étudiante.

"Dans l'intérêt de tous, les contrôles de ce type vont se poursuivre afin d'éviter la propagation", avait alors assuré la police nationale dans un tweet. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société police sécurité loisirs sorties et loisirs