Enquête pour escroquerie : Gilles d'Ettore, le maire d'Agde arrêté par la police et en garde à vue

Le maire d’Agde, dans l'Hérault, est en garde à vue depuis le 19 mars. Gilles d’Etorre est entendu par la police judiciaire dans le cadre d’une enquête pour association de malfaiteur et escroquerie en bande organisée. Le procureur de Béziers devrait s'exprimer dans l'après-midi.

Gilles d'Ettore, 55 ans, est en garde à vue depuis 24 heures. Le maire LR d'Agde depuis 2001, est entendu à la demande d'un juge d'instruction de Béziers, sur commission rogatoire, par les enquêteurs de la police judiciaire de Montpellier.

Arrêté après une perquisition à la mairie

Le président de l'agglomération Hérault Méditerranée a été interpellé mardi 19 mars 2024, au matin, par les policiers, après une perquisition à l'Hôtel de ville d'Agde.

L'élu est interrogé dans une affaire de prise illégale d'intérêts et recel d'abus de biens sociaux. Des infractions ou délits présumés estimés à plusieurs dizaines de milliers d'euros.

Gilles d'Ettore serait entendu pour ses liens avec une voyante d'Agde, elle-même arrêtée mardi matin à son domicile, précisent nos confrères de Midi Libre.

L'enquête est en cours depuis plusieurs mois. Les investigations sont diligentées sous l'autorité du juge d'instruction par le commissariat de police d'Agde et la brigade de la criminalité financière du service interdépartemental de la police judiciaire de l'Hérault.

Un communiqué du procureur de la République de Béziers précise ce 20 mars à 14h : "Le parquet ne communiquera pas davantage tant que les gardes à vue et les éventuelles présentations devant le magistrat instructeur ne sont pas terminées. En fonction des décisions de ce magistrat, le prochain communiqué de presse du parquet pourrait être diffusé au plus tard dans l'après-midi du 21 mars".

En tout état de cause, les deux personnes en garde à vue bénéficient de la présomption d'innocence

Raphaël Balland, procureur de la République de Béziers.

L'opposition attaque

Si Gilles d'Ettore est pour l'instant seulement entendu dans cette affaire, l'opposition municipale regrette qu'elle entache l'image de la commune.

C'est une réaction de tristesse et de stupeur comme beaucoup d'Agathoises et d'Agathois. C'est un mauvais coup et une mauvaise image pour la ville d'Agde.

Thierry Nadal, conseiller municipal d'opposition à Agde.

Le procureur de la République de Béziers, Raphaël Balland, devrait communiquer sur ce dossier en fin de garde à vue, soit jeudi après-midi au plus tard.

Plus d'informations à venir.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité