• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Après le Gard, Météo France place l'Hérault en vigilance orange

Pluie battante sur les routes en Languedoc-Roussillon. / © C.Monteil/France3LR
Pluie battante sur les routes en Languedoc-Roussillon. / © C.Monteil/France3LR

Météo France a placé le département de l’Hérault en vigilance orange «pluie-inondation» et orages. Selon les prévisions, il s’agit d’un "épisode méditerranéen intense.". Le Gard est également en alerte de niveau 3 aux fortes pluies.

Par Joane Mériot

Météo France a placé le département de l’Hérault en vigilance orange pour « pluie-inondation » et « orages », ce vendredi. Le Gard avait été placé en vigilance orange jeudi en fin de journée.
 


Des précipitations sont attendues toute la matinée de vendredi. A partir de la mi-journée, des orages venant de la Méditerranée vont remonter vers les plaines du Gard et de l'est de l'Hérault, jusqu’au Cévennes. Des rafales de vents sont également attendus sur le littoral.

Selon les prévisions de Météo France, il s’agit d’un « épisode méditerranéen intense nécessitant un suivi particulier du fait des cumuls importants attendus sur les zones de plaine ».

En effet, ces cumuls atteindront en zone de plaine entre 80 et 120 mm et sur les Cévennes entre 120 et 180 mm.

Ces départements sont placés en vigilance jusqu'à 22h ce soir.
 
 

Risque de crues sur plusieurs cours d'eau


Par ailleurs des cours des deux départements ont été placés en vigilance orange par Vigicrues en raison du risque de crues. 

Dans le Gard, ce matin plusieurs cours d'eau ont été placés en vigilance orange, la Cèze notamment et le Gardons. Dans l'Hérault, le Lez a été placé en vigilance jaune à cause du risque de crue. Pour être informé en temps réel des risques de crues sur les cours d'eau de la région, consultez le site de Vigicrues.
 

Les transports en commun impactés

En raison des fortes pluies, le Préfet du Gard a décidé d’interdire les transports routiers scolaires pour la journée du 23 novembre 2018, sauf pour le rapatriement des élèves internes qui sera effectué en matinée par les transporteurs.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Mende : les agriculteurs et les lycéens se joignent au mouvement des gilets jaunes

Les + Lus