Cadeaux de Noël : "des occasions par milliers", le succès du jouet de seconde main près de Béziers

Publié le Mis à jour le
Écrit par Isabelle Bris .

Hausse des prix, baisse du pouvoir d'achat, protection de la planète ; trois arguments en faveur du jouet d'occasion ! A huit semaines de Noël, les familles réfléchissent déjà au moyen de garnir le pied du sapin sans se ruiner : nombre d'entre elles écument les vide-greniers et les bourses aux jouets. C'était le cas ce mardi 1er novembre, à Lieuran-lès-Béziers, dans l'Hérault.

À l’approche des fêtes de Noël, les bourses aux jouets se multiplient en Occitanie, elles connaissent même de plus en plus de succès. Face à l’inflation, leur petit prix attire les foules : entre les problèmes financiers et écologiques, le jouet de seconde main a pris un véritable essor.

En ce premier jour de novembre, celle qui était organisée à Lieuran-lès-Béziers, dans l'Hérault, a fait le plein. "Ici, on peut trouver de tout : des vêtements comme des jouets et vraiment à moindre prix ! La vie est tellement chère maintenant," soupire Sarah, une des nombreuses visiteuses. 

"Ca fait plaisir aux parents aussi !"

Une quarantaine d'exposants proposait un vaste choix d'objets divers : du matériel de puériculture aux jeux vidéo, en passant par les jeux de sociétés, poupées, voitures miniatures, etc...

Du côté des vendeurs, ce type d'événement permet aussi d’améliorer les fins de mois difficiles. "Je suis est en retraite ici depuis septembre", explique une exposante. "Pour moi qui perçoit 600 euros mensuels, c’est un complément de revenu ! "

Ces jouets de secondes mains ont fait des heureux des deux côtés des stands : "Il y’a plus de choix que dans les magasins" affirme une autre dame venu dénicher la bonne affaire à Lieuran-lès-Béziers : "Il y’a beaucoup de choses qui sont anciennes ici, et ça fait plaisir aux parents aussi ! Cela leur rappelle leur enfance. C'est mieux de les vendre, au lieu de les jeter !"

100 000 jouets à la poubelle chaque année 

Plusieurs études sur le cycle de vie des jouets ont été menées par des organismes nationaux comme l’Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME), qui s'appuie sur des enquêtes menées par de grandes enseignes de jouets.

L'ADEME estime que près de 100 000 tonnes de jouets sont jetées chaque année.

La grande majorité des jouets neufs qui vendus en magasins sont importés de l'étranger (90%). La plupart dort en moyenne 10 ans dans les placards avant d'être jetés à la poubelle.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité