Dégradations et menaces de mort dans un hôtel après leur match à Vannes : "5 à 6 joueurs" du club de rugby de Béziers seraient en cause

Que s'est-il passé exactement dans l'hôtel des joueurs de Béziers après leur match à Vannes, le 31 mai dernier. Plusieurs d'entre eux sont accusés d'avoir forcé la porte de l'établissement et d'avoir menacé la gérante. Selon le club de l'Hérault, "cinq à six joueurs seraient en cause".

Une enquête a été ouverte pour des menaces de mort ainsi que des dégradations commises dans un hôtel proche de Vannes après la demi-finale de rugby entre Béziers et Vannes le 31 mai, a-t-on appris mercredi auprès du parquet.

L'hôtel étant fermé à leur retour tardif en fin de nuit, des joueurs de l'ASBH (Association sportive de Béziers Hérault), ont forcé la porte de l'établissement, situé à Theix-Noyalo à une dizaine de kilomètres de Vannes, et se sont servis en alcool. Ils auraient également proféré des menaces de mort et une plainte a été déposée, a indiqué le procureur Maxime Antier, selon lequel "les investigations se poursuivent" et l'enquête confiée à la gendarmerie.

Un joueur "identifié et convoqué"

Selon Ouest-France, qui a révélé les faits, la gérante de l'hôtel aurait fait l'objet de ces menaces de mort. Le club de Béziers "cherche toujours à savoir ce qu'il s'est exactement passé pour prendre des mesures disciplinaires en interne. Un joueur a été identifié et convoqué", a indiqué le club au quotidien breton. "Cinq à six joueurs seraient en cause. Ils n'avaient pas le digicode et auraient abîmé la porte pour rentrer. Il a aussi été question de dégradations, dont des verres brisés et du mobilier dégradé dans une chambre", a ajouté le club auprès de Ouest-France.

Contacté par France 3 Occitanie, le club de Béziers n'a pas souhaité répondre aux questions de ses journalistes.

Interrogé par le journal Midi Libre, l'ASBH avait indiqué que ses joueurs avaient eux-mêmes fait l'objet "d'insultes racistes répétées" de la part des propriétaires de l'établissement.

Ecrit avec l'AFP.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité