• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Le lycée Jean-Moulin de Béziers sous le choc après le suicide d'une conseillère principale d'éducation

C'est le 6 e suicide en 11 ans au lycée Jean-Moulin de Béziers / © B. Bock F3LR
C'est le 6 e suicide en 11 ans au lycée Jean-Moulin de Béziers / © B. Bock F3LR

Une conseillère principale d'éducation du lycée Jean-Moulin de Béziers s'est donné la mort mardi dernier. La femme de 62 ans aurait avalé des médicaments. C'est le 6ème suicide depuis 2008 parmi le personnel de cet établissement. Pourquoi ces suicides à répétition ? Eléments de réponse

Par Josette Sanna avec Brian Bock et Nicolas Chatail

Après le suicide d'une conseillère principale d' éducation du lycée jean-Moulin de Béziers, nous sommes allés à la rencontre de Lucas, élève de BTS. Il a réalisé toute sa scolarité dans ce lycée. 

Très ému, il connaissait bien la CPE qui s'est donné la mort. 

Elle a toujours été adorable. Elle s'est toujours bien occupée de nous. C'était vraiment une bonne CPE

"Elle a toujours été adorable. Elle s'est toujours bien occupée de nous. C'était vraiment une bonne CPE", soupire Lucas

6 suicides

Dans ce lycée, depuis 2008 , 6 membres du personnel se sont suicidés.

En 2011, une professeure de mathématique s'est même immolée en pleine cour de récréation.

Une cellule psychologique a été mise en place par le rectorat. Les élèves sont sous le choc de ce nouveau suicide. 

"Ca devient de plus en plus triste. L'ambiance dans le lycée est froide et tendue", regrette une élève.

"Ca devient de plus en plus triste. L'ambiance dans le lycée est froide et tendue"

Construit dans les années 60,  le lycée Jean-Moulin est étendu sur 11 hectares. 

Une ville dans la ville

Avec 2400 élèves, 800 membres du personnel, c'est une petite ville aux abords du centre de Béziers. 

Dans un établissement vétuste en chantier depuis 2001, ce professeur dénonce des conditions très difficiles

 Avec 37 élèves par classe, les conditions de travail sont difficiles, souligne Laurent Antonelli, Professeur de Sciences médico-sociales (CGT)


La conseillère principale d'éducation travaillait dans ce lycée depuis 10 ans. Elle était très appréciée par ses collègues de travail.

Une autopsie sera réalisée pour connaître les causes exactes du décès.

A lire aussi

Sur le même sujet

Montpellier : la colère des résidents du centre social Bonnard après une descente de police musclée

Les + Lus