• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Municipales à Béziers : l'insécurité et la délinquance dans tous les programmes

Béziers (Hérault) - la mairie de quartier et la police nationale - 2014. / © F3 LR
Béziers (Hérault) - la mairie de quartier et la police nationale - 2014. / © F3 LR

A Béziers, malgré la baisse des chiffres de la délinquance et l'instauration de 2 zones de sécurité prioritaires (ZSP), la sécurité reste la priorité numéro 1 des électeurs, comme l'a révélé notre sondage IPSOS/Stéria du 25 février. Quelles sont les propositions des 4 candidats en la matière ?

Par Fabrice Dubault


A Béziers, le rôle de la police municipale est devenu un enjeu électoral, depuis que Robert Ménard, le candidat soutenu par le FN, Debout la République et le Mouvement Pour la France, a préconisé de l'armer.

La mesure fait d'autant plus polémique que la délinquance a baissé l'an dernier, de manière significative. Le taux de criminalité a diminué, passant de 92 à 74/1000. Les saisies de drogue ont plus que doublé.
Paradoxalement, le sentiment d'insécurité des Biterrois reste fort.
Dans notre sondage IPSOS/Stéria, dévoilé le 25 février dernier, ils étaient 43% à placer cette problématique en tête de leurs préoccupations.

Le candidat UMP Elie Aboud, 1er adjoint au maire sortant, en est conscient, mais refuse la surenchère.

Entre répression et prévention, le candidat du Front de Gauche, lui, a choisi. Redéfinir les missions de la police municipale : c'est le souhait d'Aimé Couquet.
Il voudrait mieux coordonner l'action des deux polices, notamment dans les 2 zones de sécurité prioritaires de la Devèze et des Arènes. Mais avant, il faudra se pencher sur l'épineux problème du commissariat central. 
Les locaux biterrois de la police nationale sont en piteux état. A un déménagement, le candidat socialiste, quant à lui, préfère une rénovation totale. La mairie doit agir, selon Jean-Michel du Plaa.

Venu soutenir la candidate socialiste aux législatives en 2012, le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, n'avait pas visité le commissariat. Son prédécesseur, Claude Guéant, avait, lui, annulé sa venue à Béziers. Pour combattre le sentiment d'insécurité, sans doute faudra-t-il aussi tisser de nouveaux liens entre l'Etat et la ville.

Retrouvez les résultats des Municipales de 2008.

Béziers (34) : police, délinquance et insécurité
Reportage F3 LR : V.Luxey et N.Chatail


 

 

Sur le même sujet

Sète et les Morello : une histoire de famille

Les + Lus