Hérault : les commerçants d'Agde pestent contre la redevance sur les déchets

Les commerçants du Grau-d'Agde pestent contre la redevance sur les déchets - 29 septembre 2017 / © France 3 LR
Les commerçants du Grau-d'Agde pestent contre la redevance sur les déchets - 29 septembre 2017 / © France 3 LR

La redevance spéciale sur les déchets qui se met en place progressivement depuis le 1er janvier 2016 sur le territoire de Pézenas-Agde irrite les commerçants. Des professionnels qui dénoncent un grand flou et des injustices. Reportage au Grau-d'Agde, dans l'Hérault.

Par Z.S. avec E. Terpereau

Les commerçants du Grau-d'Agde dans l'Hérault, sont en colère contre la redevance spéciale sur les déchets.

La redevance sur les déchets irrite les commerçants


Cette redevance spéciale sur les déchets est progressivement mise en place depuis le 1er janvier 2016 par le syndicat intercommunal de collecte et de traitement des ordures ménagères (Sictom) sur le territoire de Pézenas-Agde.

"A la tête du client"


Certains commerçants ont le sentiment que cette redevance est prélevée aux commerçants "à la tête du client". Cette taxe sur les déchets non ménagers n'est pas nouvelle. Dans le secteur de Pézenas-Agde, regroupant 58 communes, la redevance spéciale est mise en place progressivement depuis 1 an.


Un reportage d'Esmeralda Terpereau et Bruno Pansiot-Villon
Hérault : les commerçants d'Agde pestent contre la redevance sur les déchets
La redevance spéciale sur les déchets qui se met en place progressivement depuis le 1er janvier 2016 sur le territoire de Pézenas-Agde irrite les commerçants. Des professionnels qui dénoncent un grand flou et des injustices. Reportage au Grau-d'Agde, dans l'Hérault. - F3 LR - Un reportage d


Inciter les professionnels à recycler


Cette redevance spéciale des déchets non ménagers devrait atteindre tous les professionnels d'ici 5 ans. Pour le syndicat intercommunal de collecte et de traitement des ordures ménagères, cette taxe a pour objectif d'inciter les professionnels à recycler. On estime aujourd'hui que 20% des déchets collectés seraient produits par des professionnels.

A lire aussi

Sur le même sujet

Montpellier : le Camion du coeur, plus qu'un repas, un réconfort

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne