Hérault : un immeuble inoccupé de 3 étages s'effondre dans le centre ancien de Clermont-l'Hérault

Dimanche, vers 17h30, la pluie et le vent ont eu raison d'un immeuble de Clermont-l'Hérault. Le bâtiment de 3 étages appartenant à la commune et frappé d'un arrêté de péril s'est ecroulé en partie. Il était vide depuis des mois.

Hérault : un immeuble inoccupé de 3 étages s'effondre dans le centre ancien de Clermont-l'Hérault - 11 mai 2020.
Hérault : un immeuble inoccupé de 3 étages s'effondre dans le centre ancien de Clermont-l'Hérault - 11 mai 2020. © F3 LR

Si la façade est toujours debout, c'est grâce aux étais posés dans la rue. Mais l'intérieur du bâtiment est en grande partie écroulé.

L'immeuble qui s'est effondré dimanche, en début de soirée dans le centre ancien de Clermont-l'Hérault, était en fait vétuste et dangereux. Il était frappé d'un arrêté de péril imminent par la mairie qui en est d'ailleurs le propriétaire. Le site était donc vide.

Le bâtiment construit il y a plus de 200 ans devait être détruit en juin.
 

On a entendu un gros badaboum et en fait c'était la maison d'à côté qui commençait à s'effondrer. Ca nous a effrayé un peu, on a regardé par la fenêtre et la moitié du mur était tombé.


La rue d'Ernoz était déjà fermée au public depuis 6 mois par mesure de précaution.
 
Hérault : un immeuble inoccupé de 3 étages s'effondre dans le centre ancien de Clermont-l'Hérault - 11 mai 2020.
Hérault : un immeuble inoccupé de 3 étages s'effondre dans le centre ancien de Clermont-l'Hérault - 11 mai 2020. © F3 LR

Mais dans les rues anciennes et étroites de Clermont-l'Hérault, les maisons et immeubles se touchent et une quinzaine d’habitants des appartements voisins a été évacuée par les services de secours et les gendarmes. Ils ont été accueillis dans la salle des mariages de la mairie avant d'être pour certains relogés à l'hôtel et pour d'autres hébergés dans de la famille.

Après avoir sécurisé le lieu du sinistre au mieux, 2 drones de la cellule éboulement des pompiers de l'Hérault ont survolé et reconnu les décombres pour prendre des photos.

Déjà en septembre dernier, un homme est mort dans l'incendie d'un immeuble vétuste. Pour certains bâtiments l'urgence d'engager des travaux est flagrante.
 
Selon la mairie, une centaine de logements du centre-ville doit être réhabilitée d'ici à 2024.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pompiers faits divers logement logement insalubre société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter