Hérault : la LPO recherche en urgence des bénévoles pour cet été

Le Centre de Sauvegarde pour la Faune Sauvage en détresse, géré par la LPO dans l'Hérault à Villeveyrac, lance un appel à bénévoles pour juillet et août. L'association fait face à un afflux d'animaux. 

Le Centre de Sauvegarde pour la Faune Sauvage en détresse géré par la LPO dans l'Hérault cherche des bénévoles pour au moins 3 semaines en juillet et en août.
Le Centre de Sauvegarde pour la Faune Sauvage en détresse géré par la LPO dans l'Hérault cherche des bénévoles pour au moins 3 semaines en juillet et en août. © @FTV / Nicolas Chatail

Plus de six cent animaux sauvages recueillis par rapport à la même date l'an passé. Le Centre de Sauvegarde pour la Faune Sauvage en détresse, géré par la Ligue de Protection des Oiseaux dans l'Hérault à Villeveyrac, a besoin en urgence de renforts. Des bénévoles de longue durée pour les mois de juillet et août sont recherchés

L'association recueille des oiseaux, des petites mammifères et des reptiles.
L'association recueille des oiseaux, des petites mammifères et des reptiles. © @FTV / Nicolas Chatail

Nourrir les oiseaux, nettoyer les cages des hérissons, donner le biberon aux écureuils ou encore procurer un soin aux goélands. Le travail est soutenu - 7h par jour pendant 3 semaines, certains week-end et jours fériés - mais passionnant.  

Aucune expérience requise 

Maxime est bénévole pour ce centre depuis un mois et il n'en revient toujours pas. 

Je n'avais jamais touché à des oiseaux avant. On nous guide de A à Z, on n'a pas besoin de pré-requis. On nous forme et on nous accompagne au maximum pour être autonome le plus vite possible. 

Maxime, bénévole à la LPO

Relâcher les animaux 

Cet étudiant en communication s’est déjà occupé de nombreuses espèces : hérissons, petits et grands-ducs, écureuils etc Et après 2 semaines de soin, il a déjà permis à un goéland de retrouver une semi-liberté au sein de la volière extérieure. 

Au besoin et en fonction des disponibilités, une place dans un dortoir partagé, attenant à l’unité de soin, peut-être proposée. 

Le dortoir permet aux bénévoles d’être sur la structure tout en restant indépendant. Et puis on aime bien qu’il y ait une présence sur place afin de garder un œil sur les animaux lorsqu'il neige ou qu'il y a un orage.

Julie Pierru, co-responsable de la LPO Occitanie 

Depuis juin 2012, le centre a accueilli 21600 animaux. Dès qu'ils sont soignés, ils sont relâchés le plus vite possible dans la nature afin d'éviter toute dépendance et imprégnation avec l'homme. 

Pour plus d’informations, vous pouvez contacter l’association par mail à l’adresse : crsfs.herault@gmail.com.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
région occitanie animaux nature vie associative société