Hérault : la nouvelle tendance des vide-greniers et marchés aux puces ouverts toute la semaine

Pérols (Hérault) : la nouvelle tendance des boxes vide-greniers ouverts toute la semaine - février 2020. / © F3 LR
Pérols (Hérault) : la nouvelle tendance des boxes vide-greniers ouverts toute la semaine - février 2020. / © F3 LR

Si vous aimez chiner, plus la peine de patienter jusqu'au week-end pour assouvir votre passion. Certains vide-greniers sont ouverts même en semaine et toute l'année. Il en existe deux dans l'Hérault, un à Béziers et un nouveau à Pérols, près de Montpellier.

Par Fabrice Dubault


Le week-end, des vide-greniers et autres marchés aux puces, thématiques ou généralistes, il y en a partout... 

Jean-Claude vend à Palavas toutes les semaines, un peu de tout, au hasard de ses trouvailles. Au-delà de ce qu'il gagne, une quarantaine d'euros, une fois déduit le prix de la place, c'est l'ambiance qui lui plaît.
 

Ce qui est intéressant, c'est surtout si les gens ils marchancent... C'est le jeu ! et c'est ça le plus amusant.


La recette : des prix bas !


Dans un vide-grenier, ce qui attire la clientèle, en priorité, ce sont les petits prix pratiqués.
 

On est sur des petits budgets... avec des retraités, des familles nombreuses. Il y a aussi des gens aisés mais pour le fun et pour trouver des vieux objets. Ce n'est pas la même clientèle du tout que pour un marché traditionnel" explique Delphine.


Le concept du vide-grenier permanent...

En France, le marché de l'occasion se porte bien.
Budgets serrés, volonté de recycler plutôt que de jeter, les sites internet dédiés se multiplient... Et les magasins aussi.

Celui de Pérols, est le deuxième de l'Hérault. Le concept : un vide-grenier permanent, ouvert 6 jours sur 7.

Marie a loué un box pour les vêtements trop petits de ses enfants.. Elle n'est pas obligée de vendre elle-même, comme pour un vide-grenier classique...
 

Le vide-grenier classique, c'est trop long, on est obligé de rester sur place toute la journée pour pas grand chose parfois... Là, cela reste à la semaine, ça part, ça vient... le système est pas mal.


Les boxes se louent à partir de 10 euros la semaine et le gérant s'occupe des transactions, avec une commission de 35% sur les ventes.
 

On a tous types de personnes qui viennent arrondir les fins de mois, d'un côté et ceux qui achètent ce qu'il ne pourrait pas s'offrir neuf. Et puis, il y a ceux qui se débarrassent d'affaires pour avoir de la place chez eux" Gaëtan, responsable de la boutique vide-grenier.


Donner une seconde vie aux objets, l'idée séduit : à Pérols, il y a plus d'un mois d'attente pour avoir une place.

Toutes les infos sur les vide-greniers de l'Hérault.
 

Sur le même sujet

Les + Lus