Les intempéries causent 100.000€ de dégâts dans une entreprise de confitures, près de Béziers

Mercredi 23 octobre, suite aux intempéries dans l'Hérault, l'eau est montée très vite en quelques minutes à peine dans cette entreprise de Portiragnes. Son PDG a vu sa voiture noyée par les flots au moment où il tentait de s'enfuir. / © Stéphane Laurino
Mercredi 23 octobre, suite aux intempéries dans l'Hérault, l'eau est montée très vite en quelques minutes à peine dans cette entreprise de Portiragnes. Son PDG a vu sa voiture noyée par les flots au moment où il tentait de s'enfuir. / © Stéphane Laurino

Les intempéries de mercredi 23 octobre ont laissé des traces. Certaines stations balnéaires du littoral héraultais ont été coupées du monde par les inondations. C'est le cas de Portiragnes, près de Béziers, où des riverains avaient dû être évacués.
 

Par Isabelle Bris

Dans l'Hérault, entre Béziers et Agde, Portiragnes plage a été coupé du monde à cause des pluies torrentielles qui se sont abattues dans le secteur.

Devenue une île, cette ville sera évacuée par les gendarmes.

Des routes, des campings et deux entreprises ont souffert, notamment le Mas des confitures, une entreprise artisanale haut de gamme qui travaille avec les hôtels de luxe et emploie quatre personnes.
 
A cause des fortes pluies tombées fin octobre sur l'Hérault, plusieurs entreprises ont été inondées, comme ici à Portiragnes. / © S.Laurino
A cause des fortes pluies tombées fin octobre sur l'Hérault, plusieurs entreprises ont été inondées, comme ici à Portiragnes. / © S.Laurino


On a perdu l'ensemble de la ligne de production, donc il y a tout le matériel électronique à remplacer, sans parler des fruits qui ont pris l'eau et sont partis à la poubelle.


explique Stéphane Laurino, directeur du Mas des confitures.


Près de 100.000€ de dégâts


Commandes prêtes à partir, stock de verres, de cartons, tout a été abîmé, le préjudice s'élèverait à 100.000 euros. 

Un coup dur pour cette jeune entreprise, mais ici, la solidarité s'est vite organisée :
les services de la ville,  des habitants de Portiragnes et des membres de la protection civile se sont retroussés les manches pendant quatre jours pour tout nettoyer.
 


Des tonnes de déchets sur la plage

Sur la plage de Portiragnes aussi, les engins ont travaillé sans relâche.

Poissons morts, feuilles et branches d'arbres, objets plastiques divers et varies : 300 mètres cubes de déchets sont rassemblés et attendent d'être évacués.

Mais même si le soleil est vite revenu sur le litttoral, tout est loin d'être réglé car les détritus portés par la mer arrivent toujours et il reste la plage du site Natura 2000 à nettoyer.


Ramassage à la main

 

On ne peut pas intervenir avec des moyens mécanisés, là, il va falloir vraiment faire du ramassage manuel, on a la chance d'avoir une population qui est assez sensibilisée...

affirme Gwendoline Chaudoir, maire de Portiragnes.

Un appel aux bénévoles devrait être lancé, certains habitants sont déjà à l'oeuvre sur le terrain.  
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus