Cet article date de plus de 4 ans

Attentat de Nice : les Estivales de Montpellier pourraient être supprimées

Montpellier pourrait renoncer au rendez-vous estival du vendredi soir sur l'Esplanade consacré aux vins du Languedoc. Mesure de sécurité envisagée par la mairie de Montpellier et la préfecture de l'Hérault après l'attentat de Nice.
Les Estivales de Montpellier - Archives
Les Estivales de Montpellier - Archives © Le blog de Patrice
Les grandes villes s'interrogent sur les conditions de sécurité des festivités de l'été. Ce matin, lors de l'hommage rendu aux 84 victimes de l'attentat de Nice, le maire de Montpellier et le préfet de l'Hérault ont évoqué l'éventualité de reporter ou d'annuler certains rendez-vous. Les Estivales qui rassemblent près de 20 000 personnes chaque vendredi soir à Montpellier pourraient être visées.

"Je ne prendrais aucun risque": nous a expliqué Philippe Saurel le maire de Montpellier

"Nous sommes en discussion pour les Estivales... J'ai refusé l'écran géant pour l'Euro car il n'y avait pas assez d'effectifs policiers pour créer une fan zone. Je crois que j'ai bien fait".
durée de la vidéo: 01 min 03
Les Estivales de Montpellier supprimées ? ©France 3 LR

Un accident mortel en 2011

On se souvient qu'en 2011, une conductrice ivre avait renversé 4 piétons à la sortie des Estivales. L'un d'eux était mort. la jeune femme avait été condamnée pour homicide involontaire.

L'Université d'été de Martine Aubry aussi

Selon nos informations le rendez-vous organisé en août par Martine Aubry à Montpellier serait également annulé.
Cette université d'été pour relancer une nouvelle gauche était prévue les 23 et 24 août. Autour de  Martine Aubry, Christiane Taubira, Cécile Duflot ou encore Daniel Cohn-Bendit devaient faire partie des personnalités invitées.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
attentat de nice faits divers terrorisme viticulture