• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Une automobiliste percutée par un TER puis un TGV à Baillargues s'en sort miraculeusement vivante

Baillargues (Hérault) - une automobiliste percutée par un TER puis un TGV s'en sort miraculeusement vivante - 14 février 2017. / © F3 LR S.Jaeger
Baillargues (Hérault) - une automobiliste percutée par un TER puis un TGV s'en sort miraculeusement vivante - 14 février 2017. / © F3 LR S.Jaeger

L'accident est incroyable. Il s'est produit ce mardi vers 18h, au passage à niveau, situé à côté de la gare SNCF de Baillargues, près de Montpellier. Une voiture qui semble avoir calé sur les rails est percutée par 2 trains. La conductrice, une septuagénaire de Palavas est sauve.

Par Fabrice Dubault

Le véhicule de la "miraculée" stoppé sur les rails au milieu du passage à niveau de Baillargues est d'abord heurté par un TER qui circulait entre Nîmes et Montpellier.
La voiture est alors projetée sur un TGV Ouigo Montpellier-Marne-la-Vallée qui arrivait en sens inverse.
Les 2 trains roulaient à vitesse réduite, car ayant vu la voiture sur les rails, leurs systèmes de freinage d'urgence avait été actionnés.

La septuagénaire qui était seule au volant sort miraculeusement vivante de ce double accident. Elle est blessée et a été hospitalisée mais elle est hors de danger, selon les pompiers et les secours sur place. La conductrice résidant à Palavas était positive à l'alcoolémie au moment des faits.

La circulation des trains entre Montpellier et Nîmes a été interrompue durant 2 heures dans les 2 sens. Elle a repris vers 19h45.

Ce passage à niveau, réputé comme très dangereux, sera normalement supprimé en 2018 et remplacé par un ouvrage d'art.

Baillargues (Hérault) - une automobiliste percutée par un TER puis un TGV s'en sort miraculeusement vivante - 14 février 2017. / © F3 LR S.Jaeger
Baillargues (Hérault) - une automobiliste percutée par un TER puis un TGV s'en sort miraculeusement vivante - 14 février 2017. / © F3 LR S.Jaeger

 

Sur le même sujet

"Essai clinique sauvage" : plutôt une "étude scientifique" pour Henri Joyeux

Les + Lus