• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Carcassonne n'a pas oublié l'épisode de la fusillade du 29 juin 2008

Des paras du 3ième RPIMa dans les rues de Carcassonne / © France 3 LR
Des paras du 3ième RPIMa dans les rues de Carcassonne / © France 3 LR

Le 3ème RPIMa installé dans la caserne Laperrine est une institution au centre de la ville de la préfecture de l'Aude. La fusillade de juin 2008 a choqué et résonne encore aujourd'hui dans l'esprit des habitants de Carcassonne. Tous ont des militaires ou des proches des victimes dans leur entourage.

Par Laurence Creusot

A quelques heures de l'ouverture du procès des militaires du 3ème RPIMa au tribunal de Montpellier, on parle beaucoup de ce jour de juin où la démonstration du commando parachutiste a tourné au drame. Ce dimanche après-midi lors du dernier exercice, le sergent Nicolas Vizioz tire sur la foule à balles réelles blessant seize personnes dont cinq enfants. Son fusil d'assaut Famas contient de vraies balles.
Comment une telle méprise est-elle possible ?
Le public était massé à une quinzaine de mètres de la scène réaliste de délivrance d'un otage.

Jean-Pierre Laval et Frédéric Guibal ont recueilli le témoignage des Carcassonnais 
DMCloud:55917
Carcassonne toujours meurtrie par l'épisode de la fusillade qui a blessé 16 personnes

Suivre le procès en direct dès le 10 avril

A lire aussi

Sur le même sujet

Sensibilisation à la sécurité routière à Nîmes

Les + Lus