Cet article date de plus de 5 ans

Les commerçants de Garosud à Montpellier en colère à cause d'une invasion de mouches

Au parc d'activités Garosud de Montpellier, les riverains d'Amétyst, l'usine montpelliéraine de méthanisation, ont observé une forte recrudescence de mouches depuis mars dernier. Une invasion qui a de graves conséquences économiques pour les commerçants.
Le restaurant "La mère Michel" subit une invasion de mouches depuis mars dernier qui l'a obligé à fermer - novembre 2015
Le restaurant "La mère Michel" subit une invasion de mouches depuis mars dernier qui l'a obligé à fermer - novembre 2015 © France 3 LR

Les commerçants du parc d'activités Garosud de Montpellier pointent clairement du doigt l'usine Ametyst, qui produit de l'énergie avec les déchets ménagers.


Invasion de mouches


Il y deux ans, Christophe Michel ouvrait un restaurant "La mère Michel", situé au cœur de la zone d'activités Garosud. Un emplacement idéal en apparence. Mais depuis mars dernier, il fait face à une invasion de mouches.

Les clients évitent le restaurant


Des équipements anti-insectes lui ont été payés en 2014 par Amétyst, l'usine de méthanisation voisine du restaurant. Mais depuis mars et la multiplication des mouches, les clients de Chrsitophe Michel évitent désormais son établissement.
Bilan pour le restaurateur : d'énormes dettes et la fermeture de son restaurant. 

Reportage à Montpellier.
durée de la vidéo: 01 min 35
Montpellier (34) : colère des commerçants de Garosud à cause d'une invasion de mouches


Amétyst "pas responsable"


Jointe par téléphone, la direction d'Amétyst assure n'avoir rien changé dans ses processus qui expliquerait une recrudescence de mouches. Pour Amétyst, l'usine n'a aucune responsabilité dans cette situation.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
polémique entreprises économie société