Cet article date de plus de 7 ans

Un détenu en fuite interpellé après avoir séquestré une jeune avocate entre Montpellier et Nîmes

Un détenu en fuite, âgé de 45 ans et originaire d'Alès, a été interpellé, dans la nuit de samedi à dimanche à Gaillard, en Haute-Savoie, à la frontière avec la Suisse. 36 heures auparavant, à Montpellier, cagoulé, il avait menacé une jeune femme avocate et l'avait contrainte à le conduire à Nîmes.

L'homme, Christian Parayre, 45 ans, d'Alès, condamné à 10 ans de prison, faisait l'objet d'un mandat d'arrêt parce qu'il n'avait pas réintégré sa cellule de la maison d'arrêt du Pontet, dans le Vaucluse, après une permission en novembre.

Il était toujours, ce mardi matin, en garde à vue, dans le cadre d'une enquête pour "séquestration et vol de voiture", a-t-on indiqué de même source.

Une Montpelliéraine séquestrée dans sa voiture de Montpellier à Nîmes

Vendredi soir, après avoir accompagné une personne à la gare de Montpellier, la jeune femme avait découvert à l'arrière de sa voiture, un homme cagoulé qui lui avait demandé de la conduire à Nîmes, a indiqué la même source.
Même si la victime a dit aux enquêteurs n'avoir vu aucune arme, elle s'était exécutée, a-t-on précisé de même source.
Une fois à Nîmes, l'homme l'a fait sortir de son véhicule et a pris la fuite en direction de la Haute-Savoie où il a été interpellé.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers violence enquêtes