Cet article date de plus de 7 ans

"Avec la fusion, on détruit 30 ans de travail", Christian Bourquin gronde contre le projet

Christian Bourquin, le président PS de la région Languedoc-Roussillon, était l'invité du 19/20 de France 3, ce jeudi soir. Il poursuit sa lutte contre la fusion entre notre région et Midi-Pyrénées, proposée par François Hollande. Il lance une campagne, OUI, au Languedoc-Roussillon.

Christian Bourquin est contre la fusion, c'est claire. Il l'a dit au premier ministre, Manuel Valls, mercredi soir, lors d'une entrevue à Paris. Il l'a répété, sur le plateau de France 3 Languedoc-Roussillon.

"Toulouse, c'est pas la Méditerranée (...), nos deux régions se tireraient vers le bas pour pouvoir s'harmoniser". Et de renchérir, "A Toulouse, on parle d'absorption du Languedoc-Roussillon, je n'en veux pas.".


"Malvy veut le magot"

"Je ne suis pas contre une réforme. C'est ma terre que je défends. La France a besoin du Sud. De nous. Je dis que lorsque l'on commence à réussir, on ne casse pas 35 ans d'efforts (...). On est passé de la 22ème région à la 9ème en dix ans (...) Malvy veut le magot", affirme Christian Bourquin dans un entretien publié mercredi dans Midi libre (lien payant).
Il accuse également le maire de Montpellier, le DVG Philippe Saurel, favorable au projet du rapprochement avec Midi-Pyrénées, de sacrifier la ville.

"Qu'il fusionne avec l'Aquitaine !"

"Je vais l'avoir (Martin Malvy, NDLR) au téléphone. Cela fait vingt ans qu'il est tourné vers l'Aquitaine... Midi-Pyrénées, c'est l'Atlantique, pas la Méditerranée. Qu'il fusionne donc avec l'Aquitaine!", ajoute-t-il.
Pour le président du Languedoc-Roussillon, la région a beaucoup à perdre dans la fusion, il s'interroge notamment sur l'avenir de plusieurs réalisations de sa collectivité comme le TER à 1 euro alors que "Malvy en est à ne pas pouvoir parler à la SNCF", affirme-t-il.

Christian Bourquin a décidé de réunir, samedi matin, une session extraordinaire du conseil régional, autour de ce projet de réforme territoriale.

durée de la vidéo: 04 min 20
Montpellier : Christian Bourquin invité du 19/20 de France 3 Languedoc-Roussillon


La banderole pour que le Languedoc-Roussillon reste autonome est en place sous l'arche du conseil régional à Montpellier.

durée de la vidéo: 00 min 22
Montpellier : oui à un Languedoc-Roussillon LIBRE

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
réforme territoriale archives politique aménagement du territoire