Homme tué de 9 coups de couteau à Palavas : l'auteur présumé et un autre homme internés

Palavas (Hérault) - les hommes de l'identification criminelle enquêtent - 20 juillet 2017. / © F3 LR
Palavas (Hérault) - les hommes de l'identification criminelle enquêtent - 20 juillet 2017. / © F3 LR

Moins de 24 heures après la mort d'un homme de 60 ans à Palavas, le mobile du meurtre reste encore flou. La victime a été tué de 9 coups de couteaux chez elle. L'agression très violente s'est déroulée en début de soirée alors que les vacanciers étaient encore nombreux sur la plage toute proche.

Par Fabrice Dubault

A Palavas, au 2 rue des dunes, à deux pas de la plage, un scellé est apposé sur la porte de l'appartement où un homme de 60 ans a été poignardé à mort, mercredi soir, vers 18h30.

Un peu moins de 24 heures après ce drame, les enquêteurs cherchent toujours le mobile de cette affaire. Une des hypothèses creusées serait celle d'une affaire de drogue.

Palavas (34) : 2 hommes internés après le meurtre d'une homme de 55 ans de 9 coups de couteau
Moins de 24 heures après la mort d'un homme de 55 ans à Palavas, le mobile du meurtre reste encore flou. La victime a été tué de 9 coups de couteaux chez elle. L'agression très violente s'est déroulée en début de soirée alors que les vacanciers étaient encore nombreux sur la plage toute proche. - F3 LR - Reportage : L.Beaumel et B.Pansiot-Villon


2 hommes d'une vingtaine d'années interpellés et internés


Les deux individus interpellés mercredi soir, juste après les faits, ont été internés en hôpital psychiatrique. Ils sont originaires de Montpellier. Ils ont tous les 2, 22 ans et n'ont pas d'antécédent judiciaire.
L'un deux a reconnu avoir porté les 9 coups de couteaux mortels. Apparemment, il ne connaissait pas la victime.
Au moment du crime, ils étaient "maquillés et habillés de façon étrange", selon le procureur.

Geste de folie, règlement de compte, affaire de stupéfiant, pour l'instant c'est l'incompréhension.

La victime vivait depuis 4 ans sur la commune de Palavas tout près de la promenade de la fraternité qui donne sur la mer. Il était apprécié semble-t-il par ses voisins.
Les deux agresseurs eux avaient semé le trouble quelques minutes plus tôt dans un commerce et sur la plage avant que l'un deux ne passe à l'acte. Ils ont même été verbalisés par les gendarmes pour avoir pris un sens interdit.
Leur interpellation a été rapide et le meurtier présumé a dû être sédaté pour être maitrisé. Placés en hôpital psychiatrique depuis leur arrestation, ils n'ont pas encore pu être entendus.

Ce qui étonne aujourd'hui les enquêteurs, c'est la violence et l'acharnement avec lesquelles le meurtrier s'en est pris à sa victime.

Selon le procureur de la République de Montpellier, il n'y a aucun témoin direct du crime.
La femme de la victime, très choquée, n'a pas encore été entendue. Elle a poursuivi l'auteur des coups de couteau mortels jusque dans la rue.

Montpellier : 48 heures après le meurtre de Palavas, le procureur parle
2 jours après le drame de Palavas, le procureur de la République de Montpellier a précisé les circonstances du meurtre du sexagénaire. Quant au mobile, l'enquête se poursuit. - F3 LR - Reportage : I.Bris et B.Pansiot-Villon

 

A lire aussi

Sur le même sujet

A Toulouse, votre sapin de noël livré à vélo

Près de chez vous

Les + Lus