• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Ligue 1 : Bordeaux inaugure son nouveau stade avec une victoire sur Montpellier

Daniel Congre (Montpellier), Diego Rolan (Bordeaux)- match du 23 mai 2015 au Nouveau Stade / © AFP
Daniel Congre (Montpellier), Diego Rolan (Bordeaux)- match du 23 mai 2015 au Nouveau Stade / © AFP

Les Girondins l'ont emporté 2-1 face à Montpellier, sur leur nouveau terrain de jeu ce samedi 23 mai. Le MHSC conserve, comme prévu, sa 7ème place au classement. 

Par FG avec AFP

Bordeaux, en s'imposant devant Montpellier (2-1) avec un nouveau doublé de son buteur Diego Rolan, a fait honneur à son Nouveau Stade, inauguré samedi soir, à l'occasion de la 38e et dernière journée de L1.

Deux semaines après avoir dit adieu au Stade Chaban-Delmas sur une victoire face à Nantes (2-1) avec, déjà, un doublé de Rolan, les Girondins sont entrés de belle manière dans leur nouvelle enceinte ultra-moderne. Elle peut contenir 42.115 spectateurs et a été construite pour accueillir notamment cinq matches du prochain Euro-2016.

Dans ce match sans enjeu - Bordeaux ayant validé la semaine dernière sa sixième place qui sera européenne en cas de victoire du Paris SG samedi prochain en Coupe de France devant Auxerre - dont le coup d'envoi a été donné par Zinédine Zidane, ancien meneur girondin (1992-1996), les hommes de Willy Sagnol se sont parfaitement adaptés à leur nouvel environnement.

Le temps de prendre quelques repères, ils ont ouvert le score après neuf minutes par Rolan, alerté par Plasil, qui trompait Ligali d'une puissante frappe croisée (1-0).

L'Uruguayen, en forme ces derniers temps à quelques semaines de la Copa America (en juin au Chili), doublait même son capital avant la pause en reprenant d'une tête plongeante un ballon repoussé par Ligali après une première frappe de Chantôme (39, 2-0), pour son 15e but de la saison.

Si le premier acte avait été aquitain avec quelques situations chaudes mal exploitées, le deuxième a été beaucoup plus équilibré avec Barrios (47, 49) comme premier détonateur côté héraultais. 

L'entrant Bakar a eu plus de réussite sur une ouverture de Martin en allant gagner son duel avec Carrasso pour une réduction du score logique (63).

Dans un match de plus en plus ouvert, les Bordelais auraient pu creuser l'écart avec une tête à bout portant de Thelin sortie par Ligali (70), ou un slalom de Sertic (85), mais Bérigaud aurait aussi très bien pu gâcher la fête d'une reprise trop croisée (72).

Sur le même sujet

La Bulle, douche nomade à Montpellier

Les + Lus